Bouffées de chaleur : la juste dose de café

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 5425 visites
koffie-gieten-zw-170_400_03.jpg

news La réduction de la consommation de caféine peut être une stratégie bénéfique pour les femmes ménopausées qui souffrent de bouffées de chaleur.

On estime qu’une femme ménopausée sur trois est confrontée à ces symptômes. Le rôle de la caféine dans l’amplification des bouffées de chaleur est discuté. Une équipe de la Mayo Clinic (Etats-Unis) a voulu y voir plus clair.

Quelque deux mille femmes ménopausées ont participé à cette étude, en répondant à de nombreuses questions à la fois sur leurs habitudes de vie et sur la manière dont la ménopause affectait leur existence. Il apparaît d’abord que 85% consomment régulièrement de la caféine, en buvant du thé, du café ou des sodas. En recoupant les informations issues des différents questionnaires, les chercheurs ont pu déterminer que dans 70 à 80% des cas, l’intensité des bouffées de chaleur est associée à la quantité de caféine ingérée quotidiennement. Et de manière globale, plus on en boit, plus les bouffées de chaleur sont importantes.

Toutefois, rappellent les spécialistes, la caféine peut aussi avoir des effets positifs pour les femmes ménopausées, en particulier par l’amélioration de leur humeur. Il faut donc trouver le juste équilibre, la juste dose. Le principe consiste à réduire un peu sa consommation et à observer – après quelques jours - si le nouveau dosage est alors plutôt bénéfique ou pas, et de l’adapter ainsi petit à petit. Une approche toute simple qui peut s’avérer très utile.

Source: Menopause (http://journals.lww.com/men)
publié le : 23/10/2014 , mis à jour le 22/10/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci