Attention aux microbes des bacs à sable

Dernière mise à jour: août 2015 | 9474 visites
Dans cet article
Attention aux microbes des bacs à sable

dossier Les enfants adorent jouer dans le sable, où ils peuvent donner libre cours à leur fantaisie. Mais la propreté, et on pense en particulier aux bacs à sable souillés par les déjections animales, n'est pas toujours idéale. A quels risques s'exposent alors les enfants et quelles mesures de précaution peut-on prendre ?

En faisant leurs besoins dans le sable, les chats et les chiens porteurs de vers (une situation fréquente) vont déposer des parasites capables de pondre quelque... 200.000 oeufs par jour, invisibles à l'oeil nu, et qui se transformeront ensuite en larves après quatre à six semaines.

Dans des conditions favorables, les larves peuvent rester infectieuses durant un à deux ans et présenter un risque pour les enfants lorsque ceux-ci jouent avec le sable et portent ensuite les doigts à la bouche.

La maladie

123-kind-ziek-oz-dr-stetosc-170_11.jpg
L'enfant peut alors développer la toxocarose, une maladie principalement transmise par le chien (larves d'un ver rond appelé Toxocara canis) et exceptionnellement par le chat (Toxocara cati). L'infection est le plus souvent asymptomatique. Lorsque des symptômes surviennent, ils se manifestent sous la forme de fièvre et de réactions de type allergique (ressemblant à un asthme ou à de l'urticaire). Une atteinte des yeux est parfois observée. Les formes viscérales de la maladie sont extrêmement rares, tout comme les atteintes d'organes comme le foie ou les poumons (l'infection s'est alors propagée par voie sanguine).

Des études (basées sur la détection d'anticorps) estiment qu'entre 6 et 9% des enfants en âge scolaire ont été confrontés à cette infection.

A quels symptômes faut-il être attentif ?

Ces signes concernent essentiellement l'enfant (les adultes en bonne santé générale sont très peu exposés) et peuvent survenir plusieurs semaines après la contamination.

• de la fièvre
• une importante fatigue
• une toux persistante
• une respiration sifflante
• une augmentation du volume du foie
• des éruptions cutanées avec des démangeaisons
• une rate volumineuse
• des troubles digestifs

Le diagnostic de toxocarose sera posé après une analyse de sang.

La prévention

123-zandbak-speelgoed-170-06.jpg
Le bac à sable

• Vermifuger les chiens et les chats avant l'âge de quatre semaines et ensuite une fois par an.

• Ne pas laisser les animaux domestiques se promener dans les plaines de jeux et, évidemment, leur interdire les bacs à sable (dont on peut protéger l'accès par un filet, par exemple).

• Ne pas recouvrir le bac à sable avec des planches en bois ou une bâche en plastique car cela favorise la concentration d'humidité et la propagation des larves. Le vent, la pluie et le soleil jouent un rôle d'assainissement.

• Ratisser régulièrement le sable.

Les enfants

• Ne pas boire ou manger à proximité d'un bac à sable.

• Bien se laver les mains après avoir joué dans le bac à sable.

• Couper leurs ongles très court.

Bon à savoir

• La toxocarose ne s'attrape pas au contact des déjections d'un chien ou d'un chat (pensons au nettoyage du bac). Le risque survient après quelques semaines, lorsque les oeufs se sont transformés en larves.

• La vermifugation réduit considérablement les risques que l'animal soit infesté par des vers mais ne les annule pas.

• Attention aux semelles de chaussures souillées de terre ou de sable, qui peuvent véhiculer des larves.

• Il est très difficile de détecter à l'oeil nu les vers du chien ou du chat. Le vétérinaire peut les dépister en faisant analyser les déjections de votre animal.


publié le : 11/09/2014 , mis à jour le 08/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci