Activité physique : connaissez-vous la méthode PRISE ?

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 4983 visites
man-sport-lopen-200_400_04.jpg

news Un spécialiste américain a développé une méthode qu’il qualifie de simple, compréhensible par tous et efficace pour optimaliser les bienfaits de l’exercice physique.

Il l’a baptisée PRISE : P pour protéines, R pour résistance, I pour intervalles, S pour souplesse (stretching) et E pour endurance. Au premier abord, cela peut paraître compliqué, mais ce n’est pas le cas. Membre de plusieurs sociétés scientifiques américaines, le Dr Arciero a conduit une étude auprès d’hommes et de femmes âgés de 35 à 57 ans en surpoids et qui ne pratiquaient pas d’activité physique régulière. Ils ont été répartis en trois groupes, sachant que l’expérience a duré quatre mois.

• Un groupe sédentaire.
• Un groupe « exercices intenses de résistance » (levers de poids), à raison de quatre fois par semaine.
• Un groupe PRISE : avec exercices de résistance, sprints par intervalles, course d’endurance et étirements/assouplissements (dont le yoga ou une technique de ce type).

Tous les participants ont reçu la même quantité de protéines : 60 g par jour de lactosérum. Le résultat montre que par rapport aux autres groupes, « les PRISE » ont enregistré des améliorations nettement supérieures en termes de poids, de masse grasse totale, de tour de taille (graisse abdominale), de glycémie, de pression artérielle ou encore de masse musculaire.

Il est important de noter, ajoute le Dr Arciero, que « la qualité prime sur la quantité ». En d’autres termes, il n’est pas nécessaire de s’épuiser, l’important consistant à pratiquer ces activités physiques régulièrement, avec donc ce volet nutritionnel (les protéines). Le spécialiste ne donne pas de schéma universel : en fait, concernant les exercices et leur rythme, chacun doit les personnaliser tout en respectant les principes de base.

Source: Journal of Applied Physiology (http://jap.physiology.org/f)
publié le : 30/10/2014
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci