Burn out : les signes d'alerte

Dernière mise à jour: août 2016 | 14040 visites
123-p-m-stress-werk-170-7.jpg

news De plus en plus de personnes souffrent d'un burn out, un état d'épuisement physique et mental. Les conséquences peuvent être extrêmement graves. Un médecin doit être consulté au plus tôt, mais encore faut-il pouvoir en reconnaître les premiers signes.

Le burn out, qui ne doit pas être confondu avec la dépression, s'installe suite à une accumulation de stress, ce qui finit par mettre la personne à bout. Elle atteint les limites de sa résistance. Le burn out peut avoir une incidence sur des pathologies déjà existantes ou déclencher des maladies. Toutes les catégories d'âge peuvent être touchées, aucune profession n'est épargnée. Souvent, l'entourage observe que quelque chose ne va pas, mais il est difficile de faire admettre à la personne qu'elle est atteinte d'un burn out.

Les signes


Une intense fatigue, avec une sensation de ne jamais être reposé.

Des sautes d'humeur à répétition : irascibilité, colère, énervement même pour des choses sans importance. La personne se reproche ensuite ses réactions impulsives.

Des troubles du sommeil : insomnies, angoisses, problèmes pour s'endormir, sueurs nocturnes, réveils au milieu de la nuit, mauvaise qualité du sommeil...

Des troubles gastro-intestinaux : côlon irritable, reflux gastro-oesophagien, aérophagie, crampes abdominales...

Des troubles alimentaires : fringales, perte d'appétit, prise de poids, perte de poids, boulimie...

Des douleurs physiques : mal de dos, raideur dans la nuque, douleurs musculaires et aux épaules, maux de tête, éruptions cutanées, névralgies, douleurs maxillaires...

Des troubles de la concentration : trous de mémoire (perte d'un objet, chercher ses mots, butter sur une date, oublier certains détails, certains noms), donner l'impression d'être constamment ailleurs ou préoccupé.

Ne jamais lâcher prise : ne pas déconnecter de ses dossiers, de son travail, continuer - même le week-end ou en vacances - à parler de son boulot, de ses collègues, de ses projets professionnels...

Source: B. Simon
publié le : 21/09/2015 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci