A l'école, les filles font mieux que les garçons

Dernière mise à jour: août 2014 | 4218 visites
123-p-school-meisjes-zusters-170-7.jpg

news Toutes matières confondues, et sur toute la durée des études, les filles obtiennent globalement de meilleurs résultats scolaires que les garçons.

Un million d’élèves (autant de garçons que de filles), une trentaine de pays (sur les cinq continents), plusieurs décennies de résultats scolaires : le travail de synthèse réalisé par cette équipe de l’université du Nouveau-Brunswick (Canada) est colossal.

Contrairement à beaucoup d’autres études, qui évaluent ponctuellement (dans le cadre d’une séance de tests) les capacités des enfants et des adolescents, celle-ci a donc retenu les performances effectives sur l’ensemble du parcours scolaire, tout en neutralisant des facteurs possibles de confusion (origine, statut socio-économique, environnement scolaire…).

Que constate-t-on ? Que les filles réussissent mieux que les garçons dans la plupart des matières, en particulier les langues, mais aussi les sciences et les mathématiques. L’écart augmente progressivement du primaire au secondaire, puis décroît au cours des études supérieures. Globalement, la suprématie des filles n’est pas écrasante, mais elle est réelle.

Et ce qui est particulièrement intéressant, c’est que cela se vérifie dans des matières que l’on considère – clairement à tort ! – comme plutôt masculines (maths et sciences, en particulier). L’explication de ces meilleurs résultats tiendrait à un plus grand investissement personnel de la part des filles, peut-être parce qu’elles veulent démontrer, précisément, qu’elles sont (au moins) aussi compétentes que les garçons. Et comme le soulignent les chercheurs canadiens, ce phénomène est mondial.

Voir aussi l'article : Maths : il faut y croire les filles !

Source: Psychological Bulletin (www.apa.org/pubs/journals/b)
publié le : 06/08/2014 , mis à jour le 06/08/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci