Ejaculation précoce : un exercice simple et efficace

Dernière mise à jour: août 2015 | 78909 visites
123-koppel-bed-geluk-sex-170-7.jpg

news Les exercices de musculation du périnée donnent d’excellents résultats contre l’éjaculation prématurée.

La technique est connue, mais cette étude italienne (université de Rome « La Sapienza ») montre à quel point elle peut être utile pour les hommes – nombreux – confrontés à une incapacité à contrôler une éjaculation trop rapide.

Ceux qui ont été recrutés ici ont pratiqué pendant trois mois des exercices de renforcement du plancher pelvien. En moyenne, ils éjaculaient une trentaine de secondes après la pénétration. A la fin du programme, le délai moyen est passé à deux minutes trente, une amélioration évidemment considérable. Le principe consistait à contracter le périnée par séries de dix, en maintenant la contraction pendant dix secondes (lire l'encadré ci-dessous pour la marche à suivre).

Des exercices simples, faciles, discrets et sans conséquence désagréable. Comme l’explique l’Association européenne d’urologie, « l’éjaculation précoce est un réel problème pour beaucoup d’hommes, et tout ce qui peut les aider est le bienvenu. C’est particulièrement le cas de cette méthode, parce que les messieurs surmontent eux-mêmes leur problème, ce qui induit en plus des bienfaits psychologiques en termes d’auto-estime ».


Comment procéder ?

Le meilleur moyen pour les hommes de localiser les muscles du plancher pelvien consiste à contracter les muscles autour de l’anus, comme pour retenir les gaz. Cette contraction resserre automatiquement les muscles du plancher pelvien. On ressent un resserrement et une remontée du pénis.

Lorsque les bons muscles ont été identifiés, il faut les faire travailler souvent pour bien les tonifier. Au début, il faut tenir la contraction pendant cinq secondes. Relâcher puis se reposer quelques secondes, et répéter ensuite une dizaine de fois ou jusqu’au moment où l’on se sent trop fatigué. Plus on s’entraîne, plus cela permet d’augmenter la durée des contractions et le nombre de répétitions.

Le second exercice se pratique par une succession rapide de contractions des muscles. Contracter puis relâcher. A répéter dix fois. Il est important de bien respirer, de ne pas bloquer sa respiration. Les muscles doivent être détendus, sans se crisper.

Voir aussi l'article : Ejaculation prématurée : comment Madame peut aider Monsieur

Voir aussi l'article : Ejaculation précoce : quelles solutions ?

Source: European Association of Urology (www.uroweb.org)
publié le : 14/07/2014 , mis à jour le 06/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci