Partager son stress fait du bien

Dernière mise à jour: mai 2014 | 3141 visites
standaard-man-bureel-psyche-stress-170.jpg

news Dans un état de stress, le fait de partager ses émotions avec une personne dans la même situation permet de calmer ses tensions.

Sans doute parce qu’on se comprend mieux, parce qu’on sait ce que l’autre ressent. Intuitivement, on penserait plutôt qu’il vaudrait mieux se tourner vers quelqu’un de plus neutre sur le plan émotionnel. Ce n’est pas ce que disent ces chercheurs de l’université de Californie (Los Angeles). Ils considèrent en effet que le partage du stress, par la parole et l'écoute, permet de… lutter (ponctuellement) contre le stress, et non pas de provoquer une escalade.

Ils ont conduit une expérience avec une cinquantaine de participants, regroupés par paires en fonction de leur état émotionnel (déterminé par un indice spécifique). Il leur a été demandé de prononcer un discours en public. Auparavant, les partenaires devaient partager leurs émotions, alors que les niveaux de cortisol (l’hormone du stress) ont été évalués avant, pendant et après la séance.

Résultat : lorsque l’état émotionnel est similaire, le stress est réduit, comme cela a été vérifié par questionnaire et par mesure des niveaux de cortisol. Les auteurs avancent un exemple concret : sur le lieu de travail, l’échange avec un collègue qui partage le même état émotionnel peut contribuer à diminuer le stress, alors que s’adresser à une personne qui ne ressent pas cette tension risque au contraire d’accentuer le mal-être. Le stress de l’un ne nourrirait donc pas celui de l’autre : ils auraient tendance à se neutraliser, en quelque sorte. Et momentanément, sans doute.

Source: Social Psychological & Personality Science (http://spp.sagepub.com)
publié le : 08/05/2014 , mis à jour le 07/05/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci