Vaginose : les causes et les symptômes

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 11305 visites
123-vr-onderg-blaas-pijn-buik-1710_08.jpg

news Une femme sur trois souffre de vaginose, un trouble bactérien sans réelle gravité (sauf chez la femme enceinte) mais particulièrement mal vécu. Comment la prévenir et à quels signes faut-il être attentive ?


La vaginose se produit lorsque l'équilibre normal des bactéries se trouvant naturellement dans le vagin est rompu et qu'il y a prolifération de certaines de ces bactéries. La vaginose bactérienne n'est donc pas une MST et ne se transmet pas lors des rapports sexuels. Ceux-ci, cependant, peuvent aggraver la situation, en raison de la présence de sperme dans le vagin.

Les facteurs de risque


• les douches vaginales trop intimes
• l'emploi de produits d'hygiène féminine
• l'utilisation de certains produits moussants pour le bain : huiles, perles, sels...
• le sperme et le sang des règles qui peuvent modifier l'équilibre de la flore vaginale
• le fait de ne pas avoir suffisamment nettoyé les contraceptifs réutilisables tels que les diaphragmes, les capes cervicales et les applicateurs de spermicide
• l'utilisation répétée d'ovules antiseptiques ou contraceptives
• l'utilisation fréquente ou abusive du protège-slip
• l'application de déodorants intimes
• l'utilisation trop fréquente de lingettes parfumées et humides pour la toilette intime
• certaines bandes hygiéniques parfumées

Les symptômes


Beaucoup de femmes ne présentent pas de symptômes. Lorsqu'ils sont présents, les plus fréquents sont :

• des pertes vaginales anormales dégageant une odeur (très) désagréable
• des démangeaisons
• une irritation vaginale

Le traitement, lorsqu'il est nécessaire, repose sur l'administration d'antibiotiques, parallèlement à la correction des facteurs de risque.

Source: B. Simon
publié le : 24/04/2014 , mis à jour le 23/11/2016
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci