Incontinence : l’infirmière fait une énorme différence

Dernière mise à jour: août 2015
123-verpleeg-bed-ziekenhuis-170-2.jpg

news L'aide d'une infirmière dans le suivi de l’incontinence urinaire ou fécale améliore considérablement l’évolution du patient.

L’étude a porté sur plusieurs centaines de milliers d’épisodes de soins, dont les données ont été analysées par une équipe de l’université du Minnesota. Les chercheurs font état d’un résultat « exceptionnel » lorsqu’une infirmière accompagne régulièrement le patient en établissement hospitalier ou à domicile.

Les soins infirmiers constituent « un facteur clé » de progression favorable, en termes de stabilisation, d’amélioration, voire de guérison de l’incontinence, ainsi que de prévention et de traitement des infections urinaires. Ceci s’accompagne d’un meilleur état de santé global, tant physique que psychologique.

Les formations spécifiques et l’adhésion aux normes de bonne pratique engendrent des bénéfices majeurs, ajoutent les auteurs, tant pour les patients que pour le système de santé d’une manière générale.

Source: Journal of Wound, Ostomy and Continence Nursing (http://journals.lww.com/jwo)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.