ad

Grossesse : ronfler augmente le risque de césarienne

Dernière mise à jour: février 2014 | 3755 visites
vr-zw-slapen-170-400-12.jpg

news Le ronflement pendant la grossesse est associé à une probabilité accrue d’accoucher par césarienne et de mettre au monde un enfant plus petit que la moyenne.

Une précédente étude avait établi un lien entre les ronflements de la femme enceinte pendant le troisième trimestre de grossesse et le risque d’hypertension gestationnelle et de pré-éclampsie. Ces recherches-ci, conduites par une équipe de l’université du Michigan, ont concerné quelque 1.700 mamans, interrogées sur la qualité de leur sommeil pendant la grossesse. Les réponses ont été croisées avec des informations sur l’accouchement et sur l’état de santé du nouveau-né.

Le résultat montre que les femmes présentant un ronflement chronique – plus de trois nuits par semaine pendant toute la durée de la grossesse – présentent une probabilité nettement plus élevée (de l’ordre de 65%) d’accoucher 1°) par césarienne et 2°) d’un enfant plus petit que la moyenne.

Pour expliquer cela, les chercheurs avancent des hypothèses, et l’une d’entre elles fait référence à un processus inflammatoire en cascade affectant le placenta. En tout état de cause, ceci confirme l’importance de prendre très au sérieux les ronflements survenant pendant la grossesse. Les mères ne doivent pas hésiter un seul instant à les évoquer avec leur médecin, qui explorera la meilleure marche à suivre.

Source: Sleep (www.journalsleep.org)
publié le : 11/02/2014
ad
pub