Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 3030 visites
123-p-pannenkoeken-170-1.jpg

news Le 2 février, c'est la Chandeleur et, tradition oblige, un festin de crêpes pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

La Chandeleur renvoie à des origines païennes et religieuses.

Dans la chrétienté, elle célèbre la présentation de l'enfant Jésus au Temple, quarante jours après Noël. Elle tire son nom du mot latin candela, qui signifie chandelle.

A l'époque des Romains, le 2 février honorait le dieu Pan (dieu de la Nature). Pendant toute la nuit, les adeptes défilaient dans les rues, flambeau à la main. C’était la festa candelarum ou fête des chandelles.

Plusieurs hypothèses tentent d'expliquer la raison pour laquelle des crêpes sont servies à la Chandeleur.

• Les paysans pensaient que cela leur assurait des bonnes récoltes à venir. Ils faisaient sauter la première crêpe en tenant la poêle de la main droite et en serrant un louis d'or dans la gauche. Cette crêpe était placée sur l'armoire de la chambre ou sur le vaisselier, et le louis d'or à l'intérieur du meuble. L'un et l'autre étaient ainsi conservés jusqu'à la Chandeleur suivante et l'argent donné alors à un pauvre.

• Pour remercier les pèlerins venus à Rome pour célébrer la présentation de l'enfant Jésus au Temple, le pape leur distribuait des crêpes.

• La forme et la couleur des crêpes évoquent le soleil. Alors que les journées s'allongent, que la luminosité regagne du terrain, la crêpe symbolise le renouveau.

Source: B. Simon
publié le : 02/02/2014 , mis à jour le 23/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci