Gueule de bois : qu'est-ce qu'on peut faire ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 4006 visites
123-alcoh-kater-dronk-170-9.jpg

news Il n'existe pas de solution miracle pour éviter de souffrir d'une gueule de bois. Toutefois, il est possible de soulager les effets d'une consommation excessive d'alcool.

La gueule de bois est provoquée par le métabolisme de l'alcool, par sa dégradation en acétaldéhyde, une substance particulièrement toxique pour notre organisme. Son accumulation excessive est responsable des signes typiques comme les maux de tête, les nausées et la fatigue. Plus l’alcool consommé contient du méthanol, plus la sensation de gueule de bois sera marquée.

Les recettes de grand-mère ne fonctionnent pas, à vrai dire. Le grand verre de lait, la gorgée de pastis pur, la cuillerée d’huile d’olive, le bouillon de poule bien gras, la tasse d'eau bouillie avec de l'ail, du laurier ou de la sauge, le jaune d’oeuf et le pain... : rien de tout cela ne garantit d'être épargné. Mais tout n'est pas perdu pour autant.

Les conseils


Avant la fête

• Pendant la journée, mangez normalement et, si vous ne le faites pas d'habitude, intercalez un en-cas dans le courant de l'après-midi.

• Hydratez-vous en abondance.

• Pas une goutte d'alcool.

Pendant la fête

• Forcément, moins on avale d'alcool, moins on s'expose aux désagréments du lendemain. A défaut de ne pas (ou de très peu) en boire, essayez de vous limiter à un verre par heure.

Les mélanges sont particulièrement vicieux : il faut s'en tenir au même type d'alcool durant la soirée. Un cocktail redoutable : l'alcool de grain (whisky, gin...) et l'alcool de raisin (vin rouge, vin blanc, champagne...).

• Boire beaucoup d'eau : le rythme idéal, ce sont deux verres d'eau pour un verre d'alcool. La dilution ne diminue pas la dose d'alcool, mais il sera assimilé plus lentement par l'organisme.

Manger du début à la fin (le repas d'abord, du grignotage ensuite). Les aliments agissent comme une éponge et ralentissent le passage de l'alcool dans le sang. Attention cependant aux snacks salés, qui non seulement donnent soif, mais la combinaison alcool-sel accélère le processus de déshydratation.

Avant d'aller se coucher

• Le café n'aide pas : la caféine est diurétique et ne ferait qu’aggraver la déshydratation.

• Boire une grande quantité d'eau plate.

Le jour d'après

• On ne lésine pas sur l'eau, et ceci dès le réveil. Les tisanes peuvent aider : artichaut, fenouil, radis noir.

On ne soigne pas le mal par le mal. La gueule de bois atteint son paroxysme lorsque le taux d'alcool dans le sang est redescendu à zéro, puis elle s'apaise progressivement. Boire de l'alcool pendant cette phase n'arrange rien, que du contraire : l'organisme ne parvient pas à se rétablir.

• Le paracétamol peut soulager la mal de tête, encore qu'il vaut mieux essayer de ne rien prendre.

• Même si l'envie manque, il est nécessaire d'avaler un petit quelque chose à midi, histoire de reprendre quelques forces. Le soir, un repas léger suffira.

• Une courte sieste dans l'après-midi ne fera pas de tort.

Source: B. Simon
publié le : 31/12/2013 , mis à jour le 23/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci