Polyarthrite rhumatoïde : les bienfaits des oméga-3

Dernière mise à jour: octobre 2013
123-RA-reuma-handen-170.jpg

news Une alimentation intégrant les poissons gras, à haute teneur en oméga-3, réduit considérablement le risque de souffrir de polyarthrite rhumatoïde.

Saumon, flétan, hareng, maquereau, anchois, sardine, truite, thon… : autant de sources importantes de ces acides gras polyinsaturés. Des chercheurs suédois (Karolinska Institutet) ont examiné des données concernant quelque 30.000 femmes, suivies durant de très nombreuses années, et qui ont rempli à intervalles réguliers un questionnaire sur leurs habitudes de vie, et notamment leur régime alimentaire.

La richesse des algues


Lorsqu’un bilan de santé est intervenu, les spécialistes ont constaté que celles qui mangeaient régulièrement - au moins une fois par semaine - du poisson gras s’exposaient à un risque réduit de moitié de souffrir de polyarthrite rhumatoïde (le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires). L’effet préventif n’est cependant réellement spectaculaire que si ces aliments sont consommés durant une longue période (une décennie et davantage).

Ce bénéfice tiendrait à une action anti-inflammatoire des oméga-3, assimilés par les poissons via les algues – une autre source très précieuse - dont ils se nourrissent.

Source: Annals of Rheumatic Diseases (http://ard.bmj.com)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.