Les kilos en trop font mal aux oreilles

Dernière mise à jour: août 2013
123-vr-horen-oor-doof-zeggen-170_09.jpg

news Voici un très étonnant constat : les adolescents en surpoids sont beaucoup plus à risque de souffrir de pertes auditives.

Et ceci sur toutes les fréquences, mais en particulier sur les basses, les sons graves. Il s’agit de la première étude à mettre en évidence cette association. Conduite par des chercheurs de l’université Columbia (New York), elle a porté sur des données concernant quelque deux mille adolescents, âgés de 12 à 19 ans. Toute une série de facteurs ont été pris en considération (état de santé, antécédents familiaux, tabagisme, statut socio-économique, exposition au bruit…), afin d’isoler le lien entre l’obésité et la déficience auditive.

Et donc, il existe une relation. Qui s’explique comment ? Les auteurs avancent des pistes : le processus inflammatoire caractéristique de l’obésité, qui peut conduire à la perte auditive par effet de cascade, tout comme l’impact sur l’audition des troubles corollaires du surpoids (diabète de type 2, excès de cholestérol, problèmes vasculaires…).

En tout cas, ceci ajoute à l’importance de la maîtrise du poids chez l’enfant (comme chez l’adulte évidemment), sachant que ces pertes auditives peuvent avoir des conséquences non négligeables en termes de parcours scolaire, notamment.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram