Chien dominant ou soumis ?

Dernière mise à jour: août 2015

dossier Ce test, appelé test de Campbell, a pour but de déterminer le degré de sociabilité de votre chien. Il comporte cinq étapes. Il s'applique au jeune chiot et permet de cerner son caractère.

Ce test est très pratiqué par les spécialistes du comportement canin, mais il faut garder à l'esprit qu'il fournit une tendance générale, et ne présente donc pas de critère scientifique absolu. Ceci étant, il s’agit d’une bonne indication. Vous pouvez réaliser ce test avant l’achat ou l’adoption, en particulier si vous avez des enfants : le niveau de sociabilité de l’animal est particulièrement important dans ce cas-là.

Cochez la lettre qui correspond à vos observations (A, B, C, D ou E) et reportez-vous ensuite aux résultats.

Le test de confiance

123-p-hond-puppy-170-5.jpg
Posez le chiot à terre et éloignez-vous d'environ trois mètres. Accroupissez-vous et tapez doucement dans vos mains. Le chiot vous révélera instantanément son degré de confiance.

A - Il vient promptement, queue haute, en sautillant et en mordant les mains
B - Il vient promptement, queue haute en piaffant vers les mains
C - Il vient promptement, queue basse
D - Il vient en hésitant, queue basse
E - Il ne vient pas

Le test d'accompagnement

Placez le chiot à terre, très proche de vous, puis éloignez-vous en marchant normalement. Assurez-vous que le chien vous regarde. Le chien démontrera son obéissance en vous suivant, sinon, voyez-y un signe d'indépendance.

A - Il suit promptement, queue haute en essayant de mordiller les pieds
B - Il suit promptement, queue haute
C - Il suit promptement, queue basse
D - Il suit en hésitant, queue basse
E - Il ne suit pas, ou alors à distance

Le test de contrainte

123-p-vr-puppy-hond-170-5.jpg
Accroupissez-vous et roulez doucement le chiot sur le dos pendant trente secondes en appuyant une main sur sa poitrine. La façon dont il rejettera ou acceptera cette position indiquera son degré de soumission ou de résistance à la contrainte sociale physique. Si le chien gémit ou aboie, cela peut indiquer une tendance naturelle difficile à corriger.

A - Il lutte vigoureusement, se débat et mord
B - Il lutte vigoureusement et se débat
C - Il lutte un moment puis abandonne
D - Il ne lutte pas, lèche les mains

Le test de domination sociale

Accroupissez-vous et caressez doucement le crâne du chiot, son cou et son dos. Sa réaction sera révélatrice : le chiot très dominateur essaiera de résister en se sauvant, en grognant ou en mordant ; le chiot indépendant s'éloignera en marchant dignement. Continuez à caresser l'animal jusqu'au moment ou son comportement vous semblera éloquent.

A - Il bondit, griffe, piaffe, mord, gronde
B - Il bondit, piaffe
C - Il se tortille, lèche les mains
D - Il se roule, lèche les mains
E - Il s'éloigne et ne bronche pas

Le test de la position élevée

Soulevez le chiot de sorte que ses membres ne touchent pas le sol, sans pour autant l'en éloigner trop. Soutenez-le légèrement et maintenez-le ainsi durant trente secondes. Le chiot se trouve alors dans une position d'abandon puisque c'est vous qui le maîtrisez complètement. Sa façon de réagir à cette situation indiquera à quel point il vous est soumis. Déposez doucement le chiot et notez le résultat.

A - Il se débat férocement, mord, gronde, pleure
B - Il se débat beaucoup, pleure
C - Il se débat, se calme, lèche
D- Il ne lutte pas, lèche

Les résultats

123-dieren-hondje-baby-170-08.jpg
Deux A ou plus avec un B ou plus

Chiots dominateurs et agressifs (peuvent mordre s'ils sont manipulés physiquement). A traiter avec douceur, sans jamais les frapper car cela augmenterait leur agressivité. Un environnement calme, de préférence sans enfants, est donc souhaitable. Ces chiots deviendront de bons chiens de garde et de protection en cas de danger s'ils sont élevés avec douceur et fermeté.

Trois B ou plus

Chiots dominateurs ou à tendance dominatrice. Ils deviendront impossibles à maîtriser s'ils sont caressés à tout bout de champ. Par contre, avec un bon dressage doux et ferme, ils apprendront rapidement à bien se conduire. Ce type de chien ne convient pas aux familles avec enfants, mais il gagnera en sociabilité si vous multipliez les contacts avec eux.

Trois C ou plus

Chiots pouvant s'intégrer dans tous les foyers. Ils ne sont ni soumis, ni trop agressifs. Ils sont fortement conseillés aux personnes âgées et aux familles comptant plusieurs enfants. En résumé, pas de problèmes majeurs.

Deux D ou plus avec un ou plusieurs E

Chiots sensibles et doux, fortement soumis, qui demandent un traitement tendre et des manipulations délicates pour surmonter leur faiblesse de caractère. Ils peuvent fort bien faire un pipi de soumission avec des maîtres trop exigeants. Il vous faudra beaucoup de temps et de patience pour gagner leur confiance. Ils peuvent s'adapter aux jeunes enfants mais risquent de mordiller ou de mordre quand ils ont peur, se sentent menacés ou sont trop restreints dans leurs mouvements.

Deux E ou plus (dont un dans la section domination sociale)

Ils sont très solitaires et ne viennent pas vite à vous. Ils n'en font qu'à leur tête. Si leurs résultats comptent des B ou des D, ces chiots peuvent attaquer et mordre sous l'influence d'un stress pendant ou après une punition physique. Avec des C ou des D, Ils peuvent devenir très farouches envers leur entourage, leur maître y compris. Ne les choisissez pas si vous avez des enfants.

Un résultat mixte

Un résultat mixte nécessite un nouveau test dans un nouveau lieu. Si le résultat reste le même, le chiot pourrait être un sujet ambivalent, dépendant des situations ou de l'environnement. Le développement harmonieux d'un tel chien vous demandera beaucoup de temps et de patience.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.