Manger des noix pour garder la forme

Dernière mise à jour: mai 2013 | 6269 visites
123-noten-170_09.jpg

news La consommation régulière de noix présente un intérêt dans la prévention du diabète de type 2.

En l’occurrence, les chercheurs se sont intéressés aux propriétés des noix de Grenoble (l’une des deux appellations françaises d’origine contrôlée pour ce fruit, avec les noix du Périgord), mais on peut considérer que leurs observations s’appliquent à d’autres variétés.

Les constatations, d’abord. Cette équipe de l’Ecole de santé publique de l’université Harvard (Etats-Unis) a examiné des données concernant un panel de quelque 140.000 femmes, suivies durant dix ans. Les spécialistes ont ainsi pu établir que les personnes qui consomment une trentaine de grammes de noix (poids net, évidemment) deux fois par semaine, s’exposent à un risque inférieur de 24% de développer un diabète de type 2, par rapport à celles qui n’en mangent jamais. Un bienfait qui vaut certainement aussi pour les hommes ; en ajoutant que plus la consommation est élevée (mais il faut rester raisonnable...), plus le mécanisme protecteur se renforce.

Comment expliquer cet effet ? Les auteurs renvoient à la nature des lipides contenus dans ces fruits, particulièrement riches en acides gras polyinsaturés et singulièrement en oméga-3. Ceci fait des noix un aliment très intéressant pour la santé cardiovasculaire, alors qu’elles bénéficient d’une action antioxydante et anti-inflammatoire non négligeable. Une étude antérieure avait également montré qu’elles agissent favorablement sur les paramètres spermatiques. D’autres travaux indiquent qu’elles n’induisent pas de prise de poids sur le long terme, pour autant évidemment qu’elles s’intègrent dans un régime alimentaire varié et équilibré. Aucune raison de s’en priver, que du contraire, donc.

[Source : The Journal of Nutrition]


publié le : 09/05/2013 , mis à jour le 08/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci