ad

Qui se ressemble s’assemble… chez les bébés aussi

Dernière mise à jour: mai 2013 | 4001 visites
123-p-baby-spelen-170-5.jpg

news Les bébés développent une perception précoce des alliances sociales. Leur préférence va vers ceux qui leur ressemblent.

Et dans le même temps, ils intègrent les comportements antisociaux lorsqu’ils sont dirigés vers des personnes qui leur sont différentes. C’est le très étonnant constat posé par cette équipe de l’université de la Colombie-Britannique (Vancouver), qui a conduit une expérience instructive sur un groupe d’enfants âgés de 9 mois à peine.

Les chercheurs ont d’abord laissé les bébés choisir entre deux types d’aliments. Ensuite, les nourrissons ont assisté à un spectacle de marionnettes, durant lequel les figurines montraient une préférence pour l’un ou l’autre de ces aliments. Phase suivante : une troisième et une quatrième marionnettes soit battaient, soit défendaient les deux premières. Le résultat montre que la préférence des mômes tend :

• 1°) vers la marionnette qui a choisi le même aliment qu’eux,
• 2°) vers la marionnette qui défend celle qui a les mêmes goûts qu’eux,
• 3°) vers la marionnette qui fait du mal à celle qui n’a pas choisi le même aliment qu’eux.

En d’autres termes, et pour résumer, lorsque la marionnette va dans leur sens, c’est très bien. Quand ce n’est pas le cas, les bébés n’apprécient pas. La propension, explique l’un des auteurs, est donc d’aller vers ceux qui vous ressemblent et ceci existe dès le plus jeune âge. Ce qui présente d’ailleurs « un côté sombre » - ne pas aimer les gens qui sont différents – et souligne combien il est important de développer des pratiques de socialisation précoce, singulièrement au sein des structures d’accueil de la petite enfance et en milieu scolaire.

[Source : Association for Psychological Science, via Santé Log]


publié le : 10/05/2013 , mis à jour le 09/05/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci