Médicaments : la relation de confiance avec son médecin est primordiale

Dernière mise à jour: avril 2013 | 2839 visites
pil-medic-hand-dr-wit-170_400_02.jpg

news Pour que le patient prenne ses médicaments de manière optimale, la relation de confiance avec le médecin est cruciale.

« Les meilleurs médicaments du monde peuvent être totalement inefficaces s’ils ne sont pas pris conformément à la prescription », résume Santé Log. Et ceci n’est évidemment pas bon pour le patient et, sur un plan global, engendre des coûts supplémentaires en soins de santé. Comment améliorer l’observance du traitement ?

Une équipe de l’université de Californie (San Francisco) a cherché à identifier les éléments qui favorisent cette adhésion thérapeutique, en s’intéressant à un groupe de quelque dix mille patients sous médicaments destinés à faire baisser leur glycémie, leur tension artérielle ou leur cholestérol. Le résultat montre que – dans ce panel - 30% ne respectent pas les critères de bonne observance du traitement, et que dans un nombre important de cas, ceci est lié à une communication déficiente dans le chef du médecin. Ou plus précisément, ajoutent les chercheurs, à un manque d’écoute de la part du praticien et à une insuffisance d’implication du patient dans les choix thérapeutiques.

Leur conclusion : « Etablir une relation de confiance avec le patient doit constituer une priorité, même si le dialogue n’est pas spécifiquement axé sur l’observance du traitement ».

[Source : Archives of Internal Medicine]


publié le : 22/04/2013 , mis à jour le 22/04/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci