Sexualité après l’accouchement : combien de temps attend-on ?

Dernière mise à jour: avril 2013

news Après la naissance d’un enfant, combien de semaines les couples attendent-ils avant de reprendre une activité sexuelle ? Quels sont les facteurs qui entrent en ligne de compte ?

C’est à ces questions, parmi d’autres, qu’ont souhaité répondre ces spécialistes australiens (Murdoch Childrens Research Institute, à Victoria). Leurs observations peuvent, globalement en tout cas, être extrapolées à d’autres régions de la planète.

Ils ont considéré un groupe de quelque 1.500 primipares (premier accouchement), qui ont été invitées à répondre à un questionnaire en début de grossesse, puis trois, six et douze mois après avoir mis leur enfant au monde. Des données ont été recueillies sur la reprise de l’activité sexuelle par voie vaginale, en tenant compte des conditions de l’accouchement (mode, lésions, manipulations obstétricales…).

Le résultat montre que :

• 41% des femmes avaient repris des rapports vaginaux à six semaines (53% lorsqu’on considère toutes les formes d’activité sexuelle), 65% à huit semaines, 78% à douze semaines et 94% à six mois.
A six semaines, des différences notables ont été constatées selon qu’il s’agissait d’une naissance naturelle sans épisiotomie (avec alors 60% de taux de reprise des relations vaginales), de césarienne (45% de reprises) de plaie suturée (35%), d’épisiotomie (32%) ou d’utilisation des forceps (32%).
• A six semaines toujours, les femmes appartenant à la tranche d’âge des 18-24 ans sont plus susceptibles d’avoir à nouveau des relations sexuelles (63%) par rapport aux mères un peu plus âgées (40% parmi les 30-34 ans).
Ceci fait dire au coordinateur de ces recherches : « La plupart des couples ne reprennent pas le sexe avant six à huit semaines et ce délai est plus long pour nombre d’entre eux. Il est utile de les en informer avant la naissance du bébé, ce qui pourra aider à réduire les éventuels sentiments d’anxiété et de culpabilité de ne pas reprendre une activité sexuelle plus tôt ».

Par ailleurs, note le Dr Emmanuel de Viel (Le Quotidien du Médecin), « il se peut que ces couples attendent les résultats d’une consultation à six semaines pour être sûrs que tout est redevenu « normal », ce qui pourrait expliquer les délais ».

[Source : BOJG : An International Journal of Obstetrics & Gynaecology]

Voir aussi l'article : La sexualité après l’accouchement