ad

Avec un préservatif, ça fait beaucoup de bien aussi

Dernière mise à jour: mars 2013 | 10114 visites
123-p-koppel-condoom-170-3.jpg

news L’utilisation du préservatif n’altère pas le plaisir de la relation sexuelle. Un élément important pour inciter à y recourir lorsque la situation l’exige.

Cette très vaste étude a concerné quelque six mille Américains, âgés de 18 à 59 ans. Une multitude de questions leur ont été posées à propos de leur expérience sexuelle (types de pratiques, partenaires, préservatif ou non, lubrifiant, évaluation qualitative…). Il s’avère que lors de leurs derniers rapports, 27% des hommes et 22% des femmes ont eu recours à un préservatif.

Le résultat montre que globalement, le degré de satisfaction est similaire à une relation sexuelle sans condom, et que les hommes n’accusent pas de perturbation de leur fonction érectile (de type blocage ou coup de mou). La grosse différence entres les dames et les messieurs tient à la connaissance des caractéristiques (composition) et de la manipulation du préservatif. Les auteurs, attachés à l’université de l’Indiana (Centre de promotion de la santé sexuelle), considèrent qu’une meilleure information devrait être fournie aux femmes, afin d’améliorer encore davantage l'approche relationnelle lors de l’usage du préservatif.

Par ailleurs, ils estiment que cette équivalence dans la satisfaction doit être perçue comme un argument pour encourager le recours au préservatif, singulièrement auprès des jeunes et en prévention des maladies sexuellement transmissibles (MST). Une incitation qui doit aller de pair avec une sensibilisation en milieu scolaire.

[Source : Journal of Sexual Medicine]


publié le : 14/03/2013 , mis à jour le 13/03/2013
ad
pub