ad

Asthme : les métiers à risque

Dernière mise à jour: avril 2013 | 3517 visites
kuis-schoonm-hyg-170_400_08.jpg

news Une douzaine de catégories professionnelles ont été identifiées comme des métiers à risque de développer un asthme à l’âge adulte.

C’est une très large population qui a été prise en considération par ces chercheurs de l’Imperial College London. Ils ont analysé des données portant sur environ 11.000 personnes, intégrées dans une étude de suivi qui s’est étalée sur plusieurs décennies. Des informations sur la présence ou non d’un asthme ou d’autres types de troubles respiratoires ont été recueillies à intervalles réguliers, et ceci depuis l’enfance.

Lorsque les participants ont atteint l’âge de 42 ans, ces éléments ont été croisés avec les activités professionnelles. Ceci a permis de dégager douze catégories considérées à risque (plus ou moins important) de développer un asthme de l’adulte : agriculteurs, coiffeurs, travail en imprimerie, nettoyage (techniciens de surface), employés de pressing, professionnels de la santé, portiers et agents de sécurité, ouvriers dans l’industrie, cuisiniers, mécaniciens dans l’aéronautique, BTP (bâtiment et travaux publics), ainsi que la manutention et l’emballage.

Bien entendu, tous ne sont pas exposés de la même manière. Les agents les plus sensibilisants se retrouvent dans les produits de désinfection, les fumées avec particules, les produits de fabrication des textiles ou encore certaines substances alimentaires (comme la farine). Cités par Santé Log, les auteurs considèrent que cette réalité est largement sous-estimée par les employeurs, les travailleurs et le corps médical. Ils appellent à la mise en œuvre de mesures destinées à limiter ces risques.

[Source : Thorax]


publié le : 07/04/2013 , mis à jour le 06/04/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci