L'allergie aux œufs n'est pas insurmontable

Dernière mise à jour: février 2013 | 2890 visites
kind-eten-schoolmenu-170_400_09.jpg

news L’allergie aux œufs est celle qui se résout le mieux avec l’âge et après réintroduction très progressive dans l’alimentation.

Un élargissement qui ne doit se faire que sous le contrôle strict d’un allergologue. C’est ce qu’indiquent deux études, présentées dans le cadre d’un congrès du collège américain d’allergie, asthme et immunologie. L’une d’entre elles, conduite par une équipe de l’Hôpital des enfants de Philadelphie, explique que « plus de la moitié des enfants allergiques aux œufs les tolèrent, en fait, pour autant qu’ils soient cuits à 350°F », soit environ 177°C. Une dose moyenne de 2/5èmes d’œuf préparé à cette température, pendant au moins trente minutes, a été tolérée par 55% des enfants allergiques.

D’autres recherches, portant sur les principaux allergènes alimentaires, indiquent que la tolérance à l’œuf s’élargit au fur et à mesure que les mômes avancent en âge. Ce qu’il convient de retenir, c’est que cette allergie n’est certainement pas insurmontable chez beaucoup d’enfants ; en insistant à nouveau sur le fait que la réintroduction doit impérativement être supervisée par un allergologue.


publié le : 20/02/2013 , mis à jour le 19/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci