Le tabac nuit au sommeil

Dernière mise à jour: novembre 2012 | 2154 visites
123-vr-roken-bed-sigaret-17-08.jpg

news Les fumeurs déclarent un sommeil de moins bonne qualité. Et plus le tabagisme est intense, plus la situation se détériore.

Publiée dans la revue « Addiction Biology », cette étude a comparé deux groupes : un millier de fumeurs et à peu près autant de non fumeurs, tous âgés de plus de 18 ans. Les participants ont répondu à un questionnaire visant à cerner une série d’éléments liés au sommeil : qualité, durée, temps d’endormissement, consommation de somnifères, somnolence diurne… Le degré de dépendance des fumeurs a fait l’objet d’une évaluation parallèle.

Résultat : le groupe « tabac » affiche une proportion nettement plus importante de sujets affectés par des troubles du sommeil (28% contre 19% parmi les non fumeurs), à l’exception de la somnolence diurne (sans doute en raison de l’effet stimulant de la nicotine). Les paramètres du sommeil sont d’autant plus dégradés que la dépendance est importante. Cette association a été établie après prise en considération de facteurs comme le stress ou la consommation (non abusive) d’alcool. D’autres éléments, à l’instar de l’alimentation, n’ont par contre pas été examinés. Ceci étant, les chercheurs affirment que le lien est clairement significatif. Une raison de plus pour arrêter de fumer.


publié le : 29/11/2012 , mis à jour le 28/11/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci