ad

Vous dormez mal ? Surveillez votre tension !

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 21200 visites
rr-meter-170_400_10.jpg

news Une association très nette est établie entre l’insomnie et l’hypertension. Mais qu’est-ce qui déclenche quoi ?

Dans l’écrasante majorité des cas, l’hypertension artérielle est dite « essentielle », ce qui signifie en fait qu’aucune cause claire, manifeste, évidente n’est retrouvée. La qualité du sommeil intervient-elle ? C’est ce qu’affirment ces chercheurs de l’hôpital Henry Ford (Détroit).

Pour schématiser, ils ont évalué la proportion d’hypertendus au sein d’un panel de plusieurs milliers d’insomniaques (à des degrés divers), et ont procédé de la même manière dans un « groupe témoin » de personnes ne présentant pas de troubles du sommeil. Résultat : plus les réveils sont nombreux, plus l’endormissement est difficile, plus le risque d’hypertension est élevé.

Question, donc : qu’est-ce qui favorise quoi ? L’hypertension engendre-t-elle l’insomnie, ou l’insomnie fait-elle le lit de l’hypertension ? En tout état de cause, en cas de problème de sommeil, il est nécessaire de surveiller sa tension ; alors que la prise en charge de l’hypertension doit accorder une attention particulière à la qualité du sommeil.


publié le : 20/09/2012
ad
pub