Le Dr Internet est débordé

Dernière mise à jour: août 2012 | 9536 visites
123-dr-internet-comput-pat-170-08.jpg

news Les femmes enceintes sont (très) nombreuses à chercher des informations sur Internet. Une réalité que les médecins doivent impérativement prendre en considération.

C’est une enquête particulièrement instructive qui a été conduite par cette équipe française de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris). Quelque 800 femmes enceintes ont été interrogées. Première observation : une écrasante majorité – en particulier parmi celles qui attendent leur premier enfant - surfe sur Internet à la recherche d’informations sur la grossesse. Lesquelles ? L’accouchement et le calendrier des examens d’abord, et dans une moindre mesure le congé de maternité, les complications possibles et l’allaitement maternel.

Elles soulignent deux avantages majeurs du Web : sa facilité d'accès et son caractère anonyme. Et la plupart considèrent que l’information disponible par ce biais est digne de confiance. L’un des résultats les plus étonnants, et les plus inquiétants aussi, porte sur le fait que 20% des répondantes affirment trouver les infos qui les intéressent d'abord sur la toile, et que leur gynécologue intervient ensuite pour les confirmer ou les infirmer.

Les auteurs de cette enquête insistent : « L’un des rôles du personnel soignant est d’éduquer les femmes dans leurs recherches, de les guider en leur donnant les outils nécessaires à une bonne utilisation de ce média ». Autrement dit, de tenir compte de cette réalité, et de l’encadrer aussi bien que possible.

Un article sur le sujet a été publié dans le « Journal de Gynécologie Obstétrique ».


publié le : 29/08/2012 , mis à jour le 29/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci