ad

Accro à Facebook : le test pour être fixé

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 19735 visites
123-fb-logo-170_08.jpg

news Les réponses à six questions simples permettent de déterminer le degré d’addiction à Facebook.

Cette grille d’évaluation a été développée par une équipe de la Faculté de psychologie de l’université de Bergen (Norvège) et présentée dans la revue « Psychological Reports ». En introduction, l’un des auteurs explique, dans le prolongement des résultats d’études antérieures, que le risque de dépendance à Facebook concerne davantage certains profils d’utilisateurs, comme les jeunes, les personnes anxieuses et les femmes.

Les chercheurs, spécialisés dans le phénomène d’addiction à Internet, et en particulier aux réseaux sociaux, ont mis au point une échelle d’évaluation spécifique à Facebook ; sur base d’entretiens impliquant quelque 400 sujets (à peu près autant de femmes que d’hommes). La « Bergen Facebook Addiction Scale » repose sur six questions. Réponses possibles : très rarement, rarement, parfois, souvent et toujours.

• Passez-vous beaucoup de temps à penser à Facebook et/ou à ce que vous allez faire sur Facebook ?
• Ressentez-vous l’envie d’utiliser Facebook toujours plus ?
• Utilisez-vous Facebook pour oublier vos problèmes personnels ?
• Avez-vous déjà essayé de réduire votre « consommation » de Facebook, sans succès ?
• Devenez-vous agité ou anxieux lorsque vous êtes dans l’impossibilité d’utiliser Facebook ?
• Etes-vous tellement présent sur Facebook que cela induit un impact négatif sur votre travail ou vos études ?

Si vous avez répondu « souvent » ou « toujours » à au moins quatre de ces questions, Facebook n’est pas loin (du tout) d’être une drogue.


publié le : 19/08/2012 , mis à jour le 03/12/2013
ad
pub