ad

Pour se muscler, pas besoin de soulever du lourd

Dernière mise à jour: août 2012 | 12167 visites
123-man-spieren-fitn-sport-170_07.jpg

news Pour développer ses muscles, soulever des poids (relativement) légers à de nombreuses reprises est au moins aussi efficace que de porter des charges (très) lourdes.

En consultant les sites dédiés au bodybuilding, on constate que deux théories radicalement différentes s’opposent : la méthode la plus efficace pour se muscler, ce sont soit des séquences courtes avec des poids très lourds, soit de multiples répétitions avec des poids modérés. Les recherches conduites à l’université McMaster (Canada) ne trancheront pas définitivement le débat, tant il relève d’une approche, d’une conviction, d’une expérience personnelles. Néanmoins, elles tendent au moins à démontrer que le développement musculaire ne nécessite pas une force surhumaine.

Au bord de la rupture

Plusieurs expériences, impliquant des jeunes sportifs, ont été réalisées par cette équipe, qui a modulé une série de composantes de l’exercice physique, comme l’intensité, le volume ou la durée de mise sous tension des muscles. Les spécialistes ont alors constaté que les contractions liées aux charges lourdes n’étaient pas des facteurs exclusifs de développement musculaire ; mais qu’un entraînement d’une intensité plus faible, avec un nombre important de répétitions, aboutissait à un excellent résultat. Sachant que, pour être vraiment efficace, cette succession de mouvements doit conduire à une quasi-rupture, « à la limite », donc. Enfin, il apparaît que la multiplication des répétitions agit favorablement sur la « fabrication » musculaire durant plusieurs jours.

Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Applied Physiology, Nutrition and Metabolism ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub