ad

Méduses : que faire en cas de piqûre ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 9332 visites
kwallebeet-knie-170_400_07.jpg

news Chaque été, les méduses envahissent les littoraux. Et ces dernières années, en raison du réchauffement climatique, de véritables bans ont colonisé les côtes de l'Atlantique français, ainsi que les bords de la Méditerranée.

Quel danger ?

Sous nos latitudes, les méduses sont (relativement) inoffensives (aurelia aurita, ahizostoma pulmo...). Certaines espèces sont néanmoins plus urticantes que d'autres : c'est le cas de la pelagia noctiluca (côte atlantique et Méditerranée). En tout état de cause, la piqûre est souvent (très) douloureuse, avec sensation de brûlure et de picotement. La réaction cutanée, avec démangeaisons et urticaire, persistera durant plusieurs jours.

Attention à la... cousine

La physalie, une "cousine" éloignée de la méduse commune, suscite une réelle inquiétude. Ce polype se déplace en grandes colonies et possède de très longs tentacules. Sa piqûre provoque de graves brûlures, et peut engendrer un malaise généralisé, des douleurs abdominales, des difficultés respiratoires, des douleurs musculaires ; avec, dans les cas sévères, la nécessité d'une hospitalisation en urgence.

Les bons gestes en cas de piqûre

1°- Regagner immédiatement la terre ferme (attention au risque de malaise dans l'eau).

2°- Ne pas frotter la peau à l'endroit de la piqûre car cela pourrait conduire à la libération d'encore davantage de venin.

3°- Décoller avec précaution les tentacules avec une pince ou avec des gants, ou en raclant la peau avec une carte bancaire. Rincer ensuite la peau à l'eau de mer (pas d'eau douce, qui active le venin !).

4°- Appliquer un antiseptique non-alcoolisé sur la plaie, et ensuite une crème à base de corticoïdes contre les effets urticants.

5°- Si nécessaire, prendre un antidouleur ou un anti-inflammatoire léger.

6°- Si la douleur ne s'apaise pas, ou si d'autres symptômes se manifestent (fièvre, douleurs abdominales, troubles respiratoires...), demander un avis médical.

Des méduses sur la plage ?

Les méduses (ou les tentacules) échouées sur le sable restent venimeuses. Il ne faut pas les toucher. Dans ce contexte, le port de sandales en plastique est conseillé, surtout pour les enfants.

Source: B. Simon
publié le : 10/08/2012 , mis à jour le 22/11/2016
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci