ad

Maquillage permanent : le pour et le contre

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 11845 visites
123-cosm-perm-make-up-170_07.jpg

news Le maquillage permanent - ou micropigmentation - connaît un réel engouement. S'il donne de bons résultats chez certaines, il peut être complètement râté chez d'autres. Il convient de prendre certains facteurs en compte afin d'éviter que le maquillage permanent ne vire à la catastrophe.

Dans quel but ?

Il est apprécié pour retracer les sourcils, pour dessiner le contour des lèvres, tracer un trait "d'eye-liner" permanent au ras des cils de la paupière inférieure ou sur la paupière supérieure. Le résultat permet notamment d'avoir toujours le regard bien souligné, les sourils bien tracés, fournis, épais...

Comment cela se passe-t-il ?

Cette technique doit être pratiquée en institut par des personnes formées et qualifiées. Elle consiste à injecter des pigments dans la peau. Cette micropigmentation se maintiendra entre deux et quatre ans. En cas de problème, c'est très, très long...

Quels ratés ?

La méthode n'est pas dénuée de risques. Et les ratés peuvent être catastrophiques.

Le maquilleur doit procéder de manière extrêmement rigoureuse, précise. Certains traits sont parfois mal dessinés, raturés. On observe aussi des pigments qui virent au gris, au rose. Il faudra dès lors parfois recommencer la pigmentation ou compléter le maquillage avec des fards cosmétiques. Un comble, puisque l'objectif premier du maquillage permanent est justement d'éviter de devoir... se maquiller.

Des risques d'allergie ?

L'injection de pigments peut entraîner une réaction allergique, avec manifestations cutanées, voire des oedèmes. Les risques sont faibles, mais ils existent.

Bien se renseigner

Il peut arriver que le contour des lèvres ou le tracé des sourcils soit raté, durcisse les traits, ne donne pas l'effet escompté. Dans ce cas, patience. Il faudra attendre que les pigments désertent le visage...

Avant d'opter pour un maquillage permanent, renseignez-vous auprès de votre dermatologue sur vos risques allergiques, inflammatoires ou autres. Informez-vous sur les qualifications de la personne qui pratiquera le maquillage. Pesez bien le pour et le contre, et au moindre doute, reportez votre décision.

Gardez à l'esprit que le résultat obtenu chez votre amie, ne sera pas nécessairement le même pour vous. Pourquoi? Tout simplement car votre type de peau, votre propension à développer des allergies ou pas, l'harmonie avec la couleur de vos yeux, de votre bouche, de vos cheveux, de votre carnation, etc., sont autant de facteurs individuels qui influencent le résultat.


Source: B. Simon
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub