ad

La mémoire flanche à la ménopause ? C’est normal !

Dernière mise à jour: juin 2012 | 4283 visites

news Des troubles de la mémoire sont mentionnés par de nombreuses femmes lors de la ménopause. Un processus normal.

La ménopause s’accompagne d’un éventail de plaintes bien identifiées, comme les bouffées de chaleur, la sécheresse vaginale, les sueurs nocturnes ou encore la baisse de la libido. D’autres, pourtant fréquentes, sont moins mises en évidence. Il en va ainsi des troubles de la mémoire, mentionnés par une proportion importante de femmes péri-ménopausées.

Une équipe américaine (universités de Rochester et de l’Illinois) a souhaité mieux comprendre ces faiblesses mémorielles. Elle a procédé auprès d’un panel de dames soumises à une batterie de tests cognitifs (apprentissage, mémorisation, attention…), tout en étant interrogées sur leur sensibilité aux symptômes plus « classiques » de la ménopause. Le résultat (publié dans la revue « Menopause ») indique qu'une à deux femmes sur trois présentent effectivement certains troubles de la mémoire lors de la ménopause. Des manifestations « habituelles et tout à fait normales », donc, expliquent les auteurs de ces recherches. Qui précisent que ces déficits concernent surtout la « mémoire du travail », c’est-à-dire – pour schématiser - le traitement et le maintien des informations à court terme.

Il est utile d’ajouter que les femmes qui présentent ces troubles sont aussi plus susceptibles de souffrir de dépression, d’anxiété ou de troubles du sommeil. Ils peuvent dès lors intervenir comme « signal d’alerte », et suggérer un suivi spécifique.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub