En avion, n'hésitez pas à déranger votre voisin !

Dernière mise à jour: juin 2012 | 6317 visites
vliegt-been-tromb-170-400-03.jpg

news Le « syndrome de la classe économique » porterait mal son nom : ce n’est pas tant le fait de voyager en éco qui joue, mais celui de ne pas bouger suffisamment.

Autrement dit, le risque de thrombose veineuse profonde (avec en particulier le danger de migration d’un caillot vers les poumons) est autant présent en business qu’en classe économique, et concerne essentiellement les longs vols (plus de huit heures, encore qu’au-delà de quatre heures, il faut commencer à faire preuve de prudence).

Le souci réside en fait dans l’immobilisation des membres inférieurs, expliquent ces spécialistes américains et canadiens, qui ont publié une synthèse de la problématique dans la revue « Chest » (éditée à l’adresse des cardiologues, des pneumologues et des médecins urgentistes). Cette position induit un affaissement de l’effet de pompe musculaire (un mécanisme chargé de stimuler la circulation sanguine). Le sang a alors tendance à stagner dans les jambes, avec risque de formation d’un caillot. Il est donc indispensable, pour maintenir l’activité de la « pompe musculaire », de bouger périodiquement ; idéalement en se déplaçant, et à tout le moins en remuant le bas des jambes.

Un risque faible, mais réel

Le fait est, constatent ces spécialistes, que les passagers assis du côté du hublot sont moins enclins à quitter régulièrement leur siège, sans doute pour ne pas déranger leur voisin. Pourtant, ils ne devraient pas hésiter, en faisant état de leurs craintes, le cas échéant. Et il est évident que la disposition des sièges en éco ne permet pas de bénéficier des mêmes latitudes qu’en business.

Ceci étant, la probabilité de souffrir d’une thrombose veineuse profonde reste faible pour un individu en bonne santé globale ; mais doit rester présente à l’esprit de certaines catégories de population, comme les personnes en surpoids, les plus âgées, les femmes enceintes, ou celles sous contraceptif hormonal. On notera que la configuration d’un long trajet en voiture (surtout), en train ou en autocar expose aux mêmes préoccupations.


publié le : 10/06/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci