ad

Sites de rencontre : les hommes chassent les profils

Dernière mise à jour: mai 2012 | 5493 visites
toetsenbord-comp-2.jpg

news Le comportement sur les sites de rencontre varie considérablement selon que l’utilisateur soit un homme ou une femme.

Il s’agit de ce que l’on pourrait qualifier « d’étude-bilan ». Une équipe de chercheurs de l’université de Rochester (New York) a passé en revue plusieurs centaines de travaux, à caractère scientifique, réalisés ces dernières années sur le phénomène des rencontres par Internet.

Le Pr Harry Reis, psychologue et coordinateur de cette enquête, rappelle d’abord, à titre de comparaison, que dans les années 90, une proportion infime de la population américaine (la situation ne devait pas fondamentalement différer ailleurs) avait rencontré un partenaire via, en particulier, les annonces publiées dans la presse. Au fur et à mesure du développement du Web, le nombre de couples qui se sont formés grâce à Internet a littéralement explosé. Les rencontres en ligne seraient devenues le second moyen de rencontre le plus sollicité, après les réunions entre amis. De fait, souligne le Pr Reis, « la stigmatisation de la rencontre en ligne, encore forte voici quelques années, a aujourd’hui disparu ».

Les messieurs papillonnent...

Ce qui subsiste, par contre, ce sont les différences de comportement entre visiteurs masculins et féminins de ces sites. Ainsi, les hommes consultent trois fois plus de profils que les femmes ; alors qu’ils sont (très) nettement plus enclins à établir le contact après avoir visionné le profil d’une dame, par rapport à la réaction des femmes à la lecture du profil d’un homme. En d’autres termes, les messieurs se « goinfrent » de profils, et « papillonnent » bien davantage, en tentant plus systématiquement leur chance.

Enfin, l’auteur prévient qu’aucune formule-magique ne permet de garantir la réussite d’une mise en relation. Mais qui pouvait penser le contraire ?

Ces résultats sont publiés dans la revue « Psychological Science in the Public Interest ».


publié le : 28/05/2012 , mis à jour le 26/05/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci