Les anxieux, pas assez sensibles ?

Dernière mise à jour: avril 2012

news Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les personnes anxieuses ne sont pas hypersensibles à leur environnement. Ce serait tout le contraire !

En fait, affirme Tahl Frenkel, de l’université de Tel Aviv, les anxieux présentent un déficit dans leur aptitude à évaluer les risques, le danger… ; ce qui nuit à leur capacité de réaction, à la prise de décision, au contrôle de la peur, de l’angoisse.

Cette spécialiste a réalisé une expérience à ce propos, en scrutant l’activité cérébrale d’un panel de volontaires, souffrant ou non d’anxiété chronique, qu’elle a confronté à des images censées déclencher des sentiments de crainte. Elle a donc observé (comme elle le détaille dans la revue « Biological Psychology ») que les personnes anxieuses assimilent moins « naturellement » le danger, alors que les autres captent, analysent et réagissent « normalement ». Tahl Frenkel évoque une sorte de dérèglement dans le « dispositif d’alerte interne » des anxieux, face à des modifications subtiles de l’environnement, auxquelles ils ne seraient pas suffisamment sensibles.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.