Comment consommer moins de sel ?

Dernière mise à jour: septembre 2020

news L’OMS (l’Organisation Mondiale de la Santé) recommande de ne pas consommer plus de 6 g de sel par jour. En effet, abuser de la salière entraîne des conséquences néfastes au niveau cardiovasculaire (hypertension) et pourrait également avoir une incidence sur certains cancers.

Dans les pays occidentaux, la consommation quotidienne de sel oscille entre 8 et 15 g. Et 80% de notre consommation de sel est en fait cachée dans de nombreux aliments : 28% de la consommation quotidienne dans le pain, près de 19% dans la viande, 14% dans les épices, près de 12% dans la soupe et environ 7% dans le fromage.

Pour que la note santé ne soit pas trop salée

• N’ajoutez pas de sel aux plats préparés et pas trop à ceux que vous cuisinez. Une cuillerée à café de sel en contient environ 2 g. Evitez d’utiliser des cubes de bouillon ou d’épices, de la sauce soja, de la moutarde, des sauces préparées ou lyophilisées, des vinaigrettes, de la mayonnaise et d’autres sauces pour accompagner les grillades.

• Evitez les conserves, les soupes en boîte, les charcuteries (et particulièrement les charcuteries fumées), les pâtés, les saucissons, les poissons fumés, les fromages, les crustacés, les chips...

• Préférez le pain sans sel, les margarines et beurres sans sel, les fromages sans sel.

• Evitez d’ajouter du sel dans l’eau de cuisson de vos pommes de terre et de vos légumes.

Les astuces pour relever les plats

Pour relever certains plats, recourez aux plantes aromatiques, sans oublier le poivre, la noix de muscade, le safran, le curry, le paprika, la cannelle, le thym et le laurier ou le traditionnel bouquet garni, mais aussi le basilic, le romarin, le persil, la ciboulette ou le céleri.

Et puis, une échalote, une gousse d’ail, ou encore quelques morceaux de poivron ajoutés lors de la cuisson, peuvent relever les légumes, les viandes ou les poissons les plus fades.

Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram