ad

Réchauffement climatique : la maladie du sommeil va se déchaîner

Dernière mise à jour: mai 2012 | 4674 visites
tse-tsevlieg-170_400_12.jpg

news Un rapport affirme qu’en raison du réchauffement climatique, la maladie du sommeil va frapper dans des zones encore préservées.

La trypanosomiase africaine, mieux connue sous le nom de maladie du sommeil, est une maladie parasitaire causée par un trypanosome, transmis par piqûre de la mouche tsé-tsé. Faute de traitement, cette affection peut conduire au décès du patient. A l’heure actuelle, on estime que quelque 70.000 personnes sont infectées chaque année, sachant que la maladie est endémique dans certaines régions d’Afrique subsaharienne. Selon un récent rapport de l’autorité américaine de contrôle et de prévention des maladies (CDC), la situation pourrait évoluer dans un sens très défavorable, en raison du réchauffement climatique.

Ainsi qu’ils le soulignent dans le « Journal of the Royal Society Interface », ces experts craignent en effet que la hausse des températures dans des régions aujourd’hui tempérées offre, dans les décennies à venir, un nouveau « terrain de chasse » à la mouche tsé-tsé. Des dizaines de millions de victimes potentielles de la maladie du sommeil viendraient s’ajouter à celles qui sont actuellement menacées.


publié le : 14/02/2012 , mis à jour le 15/05/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci