ad

Obésité : ça commence dans le… ventre de maman !

Dernière mise à jour: août 2020 | 4460 visites
obesit-zw-weegsch-170_400_01.jpg

news On sait qu’un enfant de mère en surpoids s’expose à un risque accru d’obésité, avec les troubles qui lui sont liés. Des chercheurs anglais démontrent que le phénomène démarre dans l’utérus.

Cette équipe du Chelsea and Westminster Hospital (Londres) a procédé en recourant à l’imagerie médicale. Dans un article publié par la revue « Pediatric Research », les spécialistes expliquent avoir « scanné » (pendant leur sommeil) une centaine de nouveau-nés, afin de déterminer la quantité de graisse dans le foie, la quantité de graisse totale dans l’organisme, ainsi que sa distribution.

Résultat : ces taux augmentent parallèlement à l’IMC (l’indice de masse corporelle) de la maman, calculé au début de la grossesse. En fait, ce processus n’est pas identifié « que » pour les mères obèses, mais bien dès que l’IMC franchit le seuil considéré comme « satisfaisant » (24/25). Double observation, selon le Pr Neena Modi, néonatologue et coordinatrice de cette étude : 1°) une attention particulière doit être accordée aux bébés de mères en surpoids, afin d’adopter au plus tôt une stratégie anti-obésité spécifique ; et 2°) il serait utile de déterminer l’IMC idéal avant une grossesse, afin d’informer au plus juste les futures mamans.


publié le : 15/01/2012 , mis à jour le 20/08/2020
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub