Régime : le petit déjeuner, on le saute ou pas ?

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 5964 visites
wit-brood-170.jpg

news Faire l’impasse sur le repas du matin pour perdre du poids ? Les nombreuses études réalisées à ce sujet aboutissent à des résultats contradictoires. Nouveaux éléments.

Si l’on suit un raisonnement strictement arithmétique, le fait de sauter le petit déjeuner se traduit par une diminution du nombre total de calories ingérées durant la journée, pour autant que l’on s’impose une discipline stricte durant le reste de la journée (pas de compensation par le grignotage – « l’appel du sucre » en milieu de matinée… - ou en augmentant les portions à midi et/ou le soir).

Toutefois, ce calcul ne tient pas compte d’une série de processus physiologiques, sur lesquels nous n’avons pas de prise. Ainsi, de récentes recherches conduites par une équipe de la Mayo Clinic (Etats-Unis) tendent à mettre en évidence une perturbation de la sécrétion d’insuline en cas de prolongement du jeûne après une nuit de sommeil, avec un impact sur le stockage des sucres et des corps gras dans les cellules. Pour faire simple, ces chercheurs considèrent que les jeûnes matinaux à répétition peuvent induire une prise de poids.

Un espace pour les aliments sains

Une autre étude (Consumer Reports National Research Center – New York) s’est quant elle penchée sur les habitudes alimentaires de quelque 1.300 Américains, et aboutit à la conclusion que ceux qui prennent un petit déjeuner à la maison affichent – globalement – un indice de masse corporelle (IMC) inférieur à ceux qui l’avalent à l’extérieur, ou (surtout) qui n’en prennent jamais.

De fait, ces résultats donnent à considérer que le petit déjeuner participe au contrôle du « poids santé » ; d’autant qu’il est l’occasion, pour beaucoup, d’intégrer des aliments sains, trop négligés dans la composition des autres repas. On pense en particulier aux fruits, aux céréales, ainsi qu’aux produits laitiers.

Sur base de ces données, on peut donc en déduire qu’un petit déjeuner intégrant des aliments sains et peu caloriques s’inscrit comme une stratégie intéressante dans la maîtrise de son poids.


publié le : 19/12/2011 , mis à jour le 08/07/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci