Les implants mammaires en silicone

Dernière mise à jour: octobre 2017 | 1 réactions | 16396 visites

dossier

La pose d’implants en silicone permet de donner aux femmes plus d’assurance et d’améliorer ainsi leur qualité de vie. Cependant, cela n’est pas pour autant une garantie de voir augmenter l’amour propre. Certaines femmes ont des expériences positives, mais bon nombre de femmes ont également des expériences négatives. Dans tous les cas, la pose d’implants en silicone est une intervention particulièrement invasive. Il est important de bien se renseigner sur les avantages et les inconvénients de la technique.

Consultation

siliconen---afb-170_400_04.jpg
Une consultation constitue une bonne occasion de poser des questions et d'y recevoir des réponses. Il convient de bien s’y préparer et de noter toutes les questions que vous souhaitez poser. Il est préférable d’être accompagnée d’une personne de confiance qui pourra vous soutenir et vous aider à retenir toutes les informations qui vous seront données.

La première consultation avec un chirurgien esthétique est gratuite. Il est fréquent qu’une consultante féminine y assiste. Il est conseillé de rencontrer différents médecins et de visiter plusieurs hôpitaux pour une première consultation. Cependant, aucune décision définitive n’est prise durant la première consultation. Prenez le temps d’y réfléchir. En fin de compte, c’est là une décision importante.

Lors de la deuxième consultation, vous aurez la possibilité de prendre des rendez-vous avec le chirurgien et de conclure un accord de traitement qui sera signé par les deux parties.

Implants mammaires en silicone : indications

• Hypoplasie, c.-à-d. des seins qui ont toujours eu une prédisposition à être petits. Cela concerne en général les deux seins, mais pas toujours.
• Hypotrophie, c.-à-d. que les seins avaient auparavant un volume normal mais se sont 'vidés' suite aux grossesses et aux allaitements.
• Suites de blessures (par ex. brûlures) ou opération de maladies bénignes, par ex. mastopathie.
• Après une opération pour des maladies malignes – par ex. amputation suite à un cancer du sein – qui a souvent pour conséquence une mutilation. Transsexuelles (hommes devenus femmes).

L’opération se base toujours sur des indications médicales ou psychologiques. L’objectif est de venir en aide aux femmes concernées, en sachant que, dans la plupart des cas, l’opération améliore considérablement l’assurance et l’amour propre.

Opération :

Une augmentation mammaire dure en moyenne une à deux heures. Les prothèses sont en général insérées dans le pli cutané sous le sein grâce à une incision. Celle-ci peut également se faire sous l’aisselle ou autour de l’aréole. Les implants sont insérés entre la glande mammaire et le muscle pectoral, ou en dessous du muscle pectoral, directement sur les côtes.

À la fin de l’opération, la poitrine est pansée à l’aide d’un bandage de soutien. Au niveau de l’incision, deux drains sont généralement placés (petits tuyaux fins) qui sont reliés à deux petites bouteilles sous vide. Les drains permettent d’éliminer les sérosités de la zone opératoire. Ils sont enlevés lorsqu'il n’y a quasiment plus de sérosité.

Risques

Tout implant déclenche une réaction du corps face à un corps étranger. Cette réaction consiste en la formation d’une coque autour de l’implant. Parfois, cette membrane protectrice s’épaissit provoquant dans certains cas une calcinose et un durcissement douloureux. La coque peut se rider et la forme du sein changer à tel point qu’il est indispensable d'effectuer une opération correctrice visant à inciser ou éliminer la coque et à remplacer l’implant. La paroi extérieure des implants mammaires en silicone, l’enveloppe, est fabriquée à base de silicone de synthèse.

Le remplissage de l’enveloppe se compose le plus souvent d’une solution saline ou d’un gel en silicone. L’enveloppe en silicone présente un faible risque de fuite, du fait qu’elle est légèrement poreuse et qu’elle peut s’altérer. Ces fuites sont appelées ‘suintements’. Une partie du remplissage traverse l’enveloppe et se répand dans le corps. Les opinions divergent considérablement quant à l’effet de ce processus sur la santé.

Aux États-Unis, les implants mammaires en silicone sont interdits depuis 1992, suite à la grande incertitude qui plane sur l'effet des 'suintements' sur la santé. Récemment, les implants mammaires en silicone ont fait la une de l’actualité suite à la prétendue fuite de platinum réactif, une substance très dangereuse utilisée dans la fabrication des implants en silicone.

Les risques habituels sont liés à l’opération et à l’anesthésie. Même lorsque l’intervention se déroule tout à fait suivant les règles, il existe toujours un risque d'hémorragie secondaire, d’infection, de mauvaise cicatrisation, de déplacement d’implant, de troubles des sensations, etc.

Soins postopératoires

On s’accorde en général à dire que les patientes ayant un implant mammaire en silicone doivent faire l’objet d’un examen annuel ou bisannuel. Certains chirurgiens esthétiques affirment que ces femmes – surtout les jeunes – doivent se préparer à l’idée de devoir changer une ou plusieurs fois d’implants au cours de leur vie.

Prix

Le coût lié à la pose d’implants mammaires est très variable et dépend de la marque, du type de remplissage et de l’opération. L’estimation des coûts dépend également de la complexité de l’intervention. En moyenne, des prothèses en silicone certifiées coûtent 4000 euros.

Conseils

• Bon nombre d’articles ont été publiés sur les avantages et les inconvénients des implants mammaires en silicone. Toutes ces informations sont rassemblées dans les publications du Ministère néerlandais de la Santé, du Bien-être et des Sports, comme le dossier « Implants mammaires en silicone, avantages, inconvénients et alternatives » (2004) et l’enquête « Risques sur la santé des implants mammaires en silicone » (1999). Vous y trouverez également différents sites web spécialement conçus pour vous informer sur les implants mammaires en silicone et autres.

• Conseil : Discutez avec d’autres femmes envisageant une opération ou en ayant subi une. Ayez des échanges par écrit ou par téléphone, parlez-en et visitez des forums. Vous n’êtes pas seule. Bon nombre de journaux et magazines disposent actuellement de forums très visités. Vous avez également la possibilité de poster vos découvertes ou vos questions ici, dans le forum, en dessous du dossier.

• Conseil : Sur les différents sites se trouvent des petites listes pratiques résumant toutes les questions importantes à poser lors de la consultation.

En savoir plus sur les implants mammaires

Source: Communiqué
publié le : 30/10/2017

Réactions à "Les implants mammaires en silicone"

Les implants mammaires en silicone

par anonyme, 15 février 2014 à 17:00

Aux Etats Unis les implants mammaires en silicone sont interdits ? que mettent-ils alors ? Je vais mettre des implants mammaires Allergan, sont ils fiables ? Merci de votre réponse

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: