Infirmières à domicile : le métier va changer

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 904 visites
123-senior-verpleegst-zh-170_10.jpg

dossier En Belgique, 30.026 infirmiers à domicile exercent leur métier (chiffres 2016 – Inami). Grosso modo, si on se fie aux années précédentes, les deux tiers d’entre eux travaillent sous le statut d’indépendant. Depuis le 1er octobre, tous ont l’obligation de se munir d’un lecteur électronique de carte d’identité, afin de vérifier les données de leurs patients et d’envoyer celles-ci à l’Inami. Malgré les multiples plaintes qui parviennent à ce sujet aux associations d’infirmières, ce sera dorénavant sur la base de ces données que se feront la facturation et le paiement des infirmiers à domicile.

Ce système, qui fonctionne très bien en Flandre, a fait l’objet d’un arrêté royal en début d’année 2017, il est donc irréversible. But avoué de la manœuvre : lutter contre la fraude (estimée à environ 2 à 3 % des professionnels du secteur), principalement les remboursements de prestations fantômes. L’intention est louable, sauf que, sur le terrain, bon nombre d’infirmiers ne s’en sortent pas et se heurtent au mécontentement de leurs patients.

► Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 23/11/2017 , mis à jour le 22/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: