Diabète : comment organiser ses repas ?

Dernière mise à jour: décembre 2017 | 3740 visites
123-eten-vlees-3-21.jpg

news Si le contenu du repas est important pour la gestion de la glycémie post-prandiale, la succession des types d’aliments semble l’être aussi.

La glycémie post-prandiale, c'est-à-dire l’élévation du taux du glucose après un repas, représente un paramètre important du contrôle du diabète. Une équipe américaine (Weill Cornell Medical College) a réalisé des tests aux résultats très instructifs - à confirmer sur une population plus large - qui montrent que la succession des aliments pendant le repas joue un rôle important dans la régulation de la glycémie.

Des personnes diabétiques ont consommé le même repas trois jours de suite, mais dans un ordre différent.

• 1°) les glucides (hydrates de carbone) d’abord, suivis dix minutes plus tard par les protéines et les végétaux
• 2°) les protéines et les végétaux d’abord, suivis dix minutes après par les glucides
• 3°) les protéines, les végétaux et les glucides mélangés

Des analyses de sang ont vérifié une série de paramètres post-repas : glucose, insuline, glucagon… Que constate-t-on ? Le fait de manger les glucides à la fin du repas réduit considérablement (environ de moitié) le pic glycémique par rapport aux deux autres configurations.

Pour les diabétiques confrontés à une glycémie post-prandiale problématique, ainsi que pour les médecins et les diététiciens qui les suivent, ces observations pourraient servir de base à une adaptation de la stratégie alimentaire. Ces données doivent donc être vérifiées sur un groupe plus large, mais elles fournissent d’ores et déjà des indications intéressantes.

Source: BMJ Open (http://bmjopen.bmj.com)
publié le : 06/12/2017 , mis à jour le 05/12/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: