Bébé dans une chambre séparée = meilleur sommeil

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 3533 visites
123-baby-slapen-fopspeen-tuut-04-16.jpg

news Quand c’est possible, il semble préférable que le bébé, lorsqu’il a atteint l’âge de 6 mois, dorme dans une chambre séparée de celle de ses parents.

Dans la chambre des parents, pas dans la chambre des parents ? Le débat ne sera pas définitivement tranché par cette étude, mais elle fournit des éléments de réflexion. Premier point : si pour l’une ou l’autre raison (configuration de l’habitation, choix parental…), un bébé dort dans la même pièce que ses parents, il est recommandé que ce ne soit pas dans leur lit.

Ensuite, il y a l’âge. Plusieurs associations de pédiatres estiment qu’il est préférable qu’un nourrisson partage la même chambre que ses parents jusqu’à 6 mois, mais toujours dans un lit séparé. La situation est moins claire entre 6 mois et 1 an. Une équipe américaine (Saint Joseph’s University) a interrogé quelque 10.000 parents de bébés dans cette tranche d’âge, répartis en deux grands groupes, selon que l’enfant dormait dans une chambre séparée ou dans celle des adultes.

De très nombreux paramètres ont été analysés et il en ressort plusieurs observations à l’avantage de la chambre séparée : le bébé va se coucher plus tôt, il met moins de temps à s’endormir, il est plus susceptible de s’endormir seul, il dort plus longtemps, il se réveille moins souvent pendant la nuit, il acquiert plus tôt une routine du sommeil… Concernant les parents, ils font état d’une meilleure qualité de leur sommeil.

Il s’agit évidemment de données globales : certains parents d’enfant dormant dans une chambre séparée rencontrent de sérieux problèmes avec son sommeil, alors qu’une partie de ceux qui partagent leur chambre avec leur bébé sont pleinement satisfaits. Néanmoins, d’une manière générale, la balance penche pour la chambre séparée, en tout cas entre 6 mois et 1 an (et au-delà…).

Voir aussi l'article : Jusqu'à 6 mois, bébé doit dormir dans la chambre des parents

Source: Sleep Medicine (www.journals.elsevier.com/s)
publié le : 18/11/2017 , mis à jour le 17/11/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaçtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: