Panne sexuelle : une catastrophe pour les machos

Dernière mise à jour: novembre 2017 | 4 réactions | 4533 visites
123-p-koppel-bed-psy-prob-170-10.jpg

news En cas de souci sexuel, tous les hommes ne réagissent pas de la même manière. Pour les personnalités machos, cela peut déclencher un engrenage sévère.

Cette équipe portugaise (université du Minho) parle d’activation d’un « schéma d’incompétence », en fait le développement de troubles de l’érection associés à ces épisodes négatifs. Elle a mené l’enquête auprès de plusieurs centaines d’hétérosexuels et d’homosexuels, interrogés d’abord sur leur perception de la dimension affective de la sexualité et du fonctionnement sexuel. Tant chez les hétérosexuels que les homosexuels, il s'avère que ceux qui accordent la plus haute importance à l’objectif de performance (toujours prêt pour le sexe, nécessité de maintenir l’érection du début à la fin, auto-gratification par le plaisir du ou de la partenaire…) s’exposent, en cas de souci, à une réelle fragilisation psychologique, avec alors des conséquences négatives possibles sur la libido et l’érection.

Lorsque les chercheurs utilisent le terme de convictions « machos », cela renvoie à l’image à laquelle ces hommes veulent répondre. Plutôt que de considérer la relation sexuelle comme un partage, ils l’abordent comme une compétition qu’il faut remporter, et la seule voie consiste à répondre à ces critères « machos » qu’ils se sont fixés. Dès lors, la « panne » ou un autre événement sexuel négatif sont vécus comme une catastrophe, avec le risque d’émergence du « schéma d’incompétence », marqué par l’angoisse d’un nouvel échec. Et la perspective d’un cercle vicieux menace : angoisse, échec, angoisse, échec…

Les chercheurs expliquent que leurs observations confirment l’influence des croyances sexuelles sur le fonctionnement sexuel (dysfonction érectile et troubles de la libido), et suggèrent de développer des stratégies de prévention et de traitement ciblant les croyances « machistes » à propos de la sexualité.

Source: The Journal of Sexual Medicine (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 04/12/2017

Réactions àà "Panne sexuelle : une catastrophe pour les machos"

Panne sexuelle : une catastrophe pour les machos

par anonyme, 4 décembre 2017 - 17:51

Je ne me considère pas comme macho et je ne me souviens plus quand j'ai eu des rapports sexuels mais je préfère avoir une panne sexuelle qu'une panne de moto, auto ou vélo au milieu de nulle part, bien que j'aie une assistance dépannage!

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: