Morsure de tique : les symptômes de la maladie de Lyme

Dernière mise à jour: septembre 2017 | 1455 visites
Fotolia_dier-tekenbeet-teek-apr-2015.jpg

conseil Les tiques peuvent être infectées par la bactérie Borrelia, qui provoque la maladie de Lyme, souvent bien soignée grâce aux antibiotiques. Plus tôt on la détecte, plus les chances de guérison sont élevées, avec un risque réduit de conséquences sévères. A quels signes faut-il être attentif ?

L’important consiste surtout à observer la peau autour de la morsure dans les semaines qui suivent. Les symptômes suivants peuvent indiquer le développement de la maladie de Lyme.

• Dans les premiers jours ou semaines après la morsure : éruption cutanée sous la forme d'un ou de plusieurs anneaux ou plaques rouges, roses et parfois bleus autour de la morsure ou ailleurs, qui s'élargissent lentement. Finalement, l’anneau ou la tache disparaissent. Il est important de noter que ce signe (appelé érythème migrant) n'est pas systématique.

• Dans les quelques semaines après la morsure : sensation grippale avec fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue…

• Jusqu’à 6 mois après la morsure : une petite induration rouge-bleue sur le lobe de l’oreille (chez les enfants) ou sur le mamelon (chez les adultes).

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin pour une cure d'antibiotiques. Le premier choix est la doxycycline (100 mg deux fois par jour durant 10 jours).

Le traitement vise principalement à empêcher les bactéries de se propager et de provoquer plus tard des complications aux muscles, aux articulations, au système nerveux et au coeur. Avec un traitement antibiotique, elles disparaissent habituellement dans les 7 à 14 jours. Plus vous tardez à vous faire traiter, plus cette durée s’allonge.

Dans les mois qui suivent la morsure :

• des articulations épaisses et douloureuses
• une douleur irradiante, des picotements, une force amoindrie dans les bras, les jambes ou le torse
• une vision double et un visage distordu
• des troubles du rythme cardiaque

Dans tous ces cas, vous devez consulter un médecin aussi vite que possible pour entamer une cure d'antibiotiques.


publié le : 09/09/2017 , mis à jour le 08/09/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: