Les bancs solaires bientôt interdits ?

Dernière mise à jour: juillet 2017 | 567 visites
zonneb-vr-bl-170_400_10.jpg

dossier Sur près de 200 centres de bronzage inspectés l’an passé, une douzaine seulement étaient conformes aux normes ! Le Conseil supérieur de la Santé tape du poing sur la table et plaide pour leur suppression pure et simple.

Cette fois, le Conseil supérieur de la Santé en a assez ! En dépit de toutes ses mises en garde depuis plusieurs années concernant les dangers liés à l’emploi des bancs solaires, le nombre d’utilisateurs de ceux-ci va crescendo, ayant même hissé la Belgique au premier rang européen en la matière. Qui plus est, le secteur, dans sa grande majorité, n’a pas daigné respecter ses avis visant à protéger et avertir les consommateurs les moins au fait des risques encourus. Et à cause du manque d’effectifs, les contrôles n’ont pas pu être menés de façon efficace. Une dizaine de règles de screening des utilisateurs avant leur passage sur le banc solaire avaient pourtant été admises en 2000 par la fédération des exploitants, recommandations qui sont visiblement restées lettre morte. Conséquence ? Un avis au vitriol publié il y a quelques jours, qui plaide en faveur de la suppression pure et simple des solariums !, le Conseil supérieur de la Santé estimant qu’« il n’y a pas de niveau seuil pour l’apparition de cancer cutané et donc pas de limite sûre à recommander pour l’exposition aux UV ».

Il faut dire que le succès des bancs solaires en Belgique dépasse largement celui qu’ils rencontrent dans les autres pays européens. Ainsi, en 2015, une enquête démontrait que 14% de la population belge y a recours… alors que 94% des gens connaissent pertinemment les risques cancérigènes qu’ils encourent en les utilisant.

••• Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 13/07/2017 , mis à jour le 12/07/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: