10 raisons pour lesquelles vous ne maigrissez pas

Dernière mise à jour: août 2017 | 1 réactions | 4167 visites

dossier Le fait que vous ne parveniez pas à maigrir alors que vous faites de véritables efforts pour perdre du poids est toujours lié à un « trop » ou à un « trop peu ». Et cela ne concerne pas que l’alimentation ou l'activité physique.

Voici dix raisons qui peuvent expliquer cette difficulté à vous débarrasser de ces kilos superflus.

1° - Trop de sommeil ou pas assez

123-bed-slapen-170-9.jpg
Trop peu de sommeil – moins de six (voire sept) heures par nuit – peut entraîner une augmentation de poids. En fait, le manque de sommeil agit comme « un brouilleur hormonal », ce qui perturbe le contrôle de la faim et de l’appétit. Comme l'explique Jane Worthington, auteur du livre « Le régime de rêve, maigrir en dormant », en cas de manque de sommeil, l'organisme produit moins de leptine et plus de ghréline. Or, la leptine déclenche la satiété et la ghréline favorise l’appétit... Et puis, il faut tenir compte des « dommages collatéraux » : si vous n’êtes pas suffisamment reposé, vous n’aurez pas envie de bouger et de faire du sport.

D’autres études ont montré que trop de sommeil – soit plus de 9 heures – peut également se révéler néfaste pour la ligne.

Le besoin de sommeil est évidemment très personnel, très individuel, et dépend d'un éventail de facteurs (notamment l'âge), mais on considère néanmoins que la bonne fourchette, en harmonie avec l'horloge biologique, se situe entre 7 et 9 heures par nuit.

2° - Trop peu d’eau

• L’eau constitue la boisson parfaite - et d'ailleurs la seule indispensable à notre survie... - pour étancher la soif. Qui plus est, elle ne contient pas la moindre calorie.

• Si vous buvez suffisamment d’eau, vous serez moins tenté par les boissons sucrées, comme les sodas.

• Certains régimes amaigrissants conseillent de boire quotidiennement 1,5 l d’eau très froide pour générer un meilleur métabolisme et une meilleure combustion des graisses, tout en favorisant l'élimination des toxines. Cet effet n'est toutefois pas démontré.

• La question de savoir si boire beaucoup d’eau est bénéfique pour la ligne reste sans réponse. Ce qu'on sait, c'est qu'un excès de liquide peut provoquer des problèmes sérieux (distension de la vessie, en particulier). En fait, il est recommandé de consommer entre 1 et 1, 5 l de liquide par jour (éventuellement un peu plus s'il fait très chaud), sachant que les aliments fournissent une bonne quantité d'eau.

• Boire un verre d’eau tiède le matin à jeun peut stimuler un transit intestinal paresseux.

3° - Trop de temps entre les repas

voed-man-eten-170_400_01.jpg
Attendre trop longtemps pour manger a pour effet de ralentir le métabolisme, qui n'est plus en situation optimale pour bien brûler les calories du repas suivant. Sans parler du fait que plus on attend, plus on a faim, plus on mange... Et ces calories en excès, ou non dépensées, peuvent représenter pas mal de kilos.

Il est donc important de respecter le principe des trois repas principaux par jour (matin et midi surtout, plus léger le soir), avec éventuellement un ou deux en-cas sains (dans le courant de la matinée et/ou en milieu d'après-midi). Les apports caloriques sont ainsi répartis de manière équilibrée sur la journée et le métabolisme peut assurer ses fonctions de combustion des graisses et de stabilisation de la masse musculaire.

4° - Trop de repas pris à l’extérieur

Le fait de manger (trop) souvent hors de chez soi accorde moins d'emprise sur le contenu de l'assiette, ce qui peut favoriser une augmentation du poids. Ceci vaut aussi bien pour le repas du midi que pour celui du soir.

Pour le déjeuner, plutôt que de s'attabler à la cantine ou au restaurant, ou d'avaler vite fait un sandwich, il est préférable de prévoir un repas sain préparé à la maison, comme une salade.

Un autre élément important est de s'accorder du temps pour manger, et de ne pas grignoter devant son ordinateur en avalant un chocolat par-ci, quelques chips par-là : les calories s'accumulent rapidement.

5° - Trop peu d’activité physique

123-lopen-jogging-sport-12-19.jpg
Vous exercez une travail sédentaire, et le soir, vous vous prélassez devant le téléviseur ? Votre condition physique ne doit probablement pas être optimale...

Non seulement vous accumulez les calories (vous ne dépensez pas ce que vous consommez), mais en plus, le manque d’activité physique réduit la capacité de l'organisme à percevoir correctement la satiété. De ce fait, vous serez tenté de trop manger et/ou de grignoter, avec le risque évident de prise de poids.

Pendant la journée, il est nécessaire de bouger dès que l'occasion se présente (ne fût-ce que marcher) et d'ajouter au minimum une demi-heure d'activité physique modérée par jour, cinq fois par semaine (la marche à rythme soutenu, le vélo ou le stepper d'appartement, notamment).

6° - Trop se faire plaisir

L'activité physique régulière permet de brûler des calories, de développer la masse musculaire et de mettre toutes les chances de son côté pour rester en bonne santé générale. Mais attention aux petites récompenses : ainsi, boire un soda réduit à néant les efforts pour éliminer les calories.

On peut - on doit ! - se faire plaisir, mais en veillant à rester raisonnable.

7° - Trop d’alcool

nb-alcoh-rode-wijn-11-15__.jpg
Peu importe que vous buviez de la bière, du vin ou une autre boisson alcoolisée, toutes apportent des calories dont on omet souvent de tenir compte dans les apports quotidiens. Si vous souhaitez perdre du poids, il faut aussi prendre des mesures sur ce plan : oui pour un verre de vin ou de bière, mais pas davantage.

8° - Trop de stress

Le stress incite à se précipiter sur les aliments sucrés (et donc caloriques). On parle de « comfort food », ou « alimentation réconfort », qui aide à apaiser les tensions internes, mais qui fait grimper en flèche le compteur calorique. Essayez plutôt de vous tourner vers un en-cas sain : fruit frais ou sec, yaourt... Et apprenez à mieux gérer votre stress, en commençant par bien identifier ses causes...

9° - Trop peu d’attention pour l’alimentation saine

Il est très important d’acheter des produits sains lorsque vous faites vos courses. Au préalable, réfléchissez bien à la composition des repas que vous désirez préparer, notez les en-cas qui sont bons pour vous et votre famille, et adaptez votre liste de courses en conséquence.

Si vous disposez d'aliments sains et savoureux à la maison, vous ne cuisinerez pas uniquement d’une manière bénéfique pour votre ligne, mais vous serez aussi nettement moins tenté d’avaler en vitesse ce qui vous tombe sous la main, ce qui permet d'éviter de prendre l’un ou l’autre kilo supplémentaire. Votre organisme traite les « mauvaises » calories d’une manière différente de l’énergie générée par des aliments sains. Elles sont moins « nourrissantes », et l'appétit revient bien plus rapidement.

10° - Une thyroïde trop paresseuse

123-schildklier-keel-pijn-4-12.jpg
Cette petite glande située à la base de notre cou peut fonctionner trop lentement, ce qui risque d'entraîner une prise de poids de plusieurs kilos.

La thyroïde produit des hormones qui contrôlent l'équilibre énergétique et l'assimilation des aliments par l’organisme. Si elle libère trop peu d’hormones, cela peut rendre la perte de poids plus compliquée. Ce phénomène peut également entraîner une sensation de ballonnement, parce que l’organisme retient trop de liquide et de sel.

Souvent, les médicaments peuvent apporter un soulagement. Parlez-en à votre médecin si vous soupçonnez qu’il existe un problème sur ce plan.

Mais encore...

La difficulté à perdre du poids peut être liée à l’âge, à la prise de médicaments ainsi qu'à la génétique.

La ménopause est une période pendant laquelle beaucoup de femmes prennent du poids et cet excédent concerne principalement le ventre. La masse musculaire diminue, le taux d’hormones se modifie et le sommeil devient moins stable et plus court. Autant de points négatifs lorsque vous luttez pour perdre quelques kilos superflus.

Les médicaments peuvent représenter un facteur de risque de prise de poids. Ainsi, les antihistaminiques permettent de combattre l'allergie, mais ils stimulent l'appétit. Certains antidépresseurs peuvent aussi favoriser la prise de poids, et c'est le cas aussi de la cortisone.

Les gènes joue un rôle très important, puisque votre bagage génétique agit (notamment) sur la manière dont votre organisme stocke les graisses.

Source: Hilde Deweer
publié le : 17/08/2017 , mis à jour le 16/08/2017

Réactions à "10 raisons pour lesquelles vous ne maigrissez pas "

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: