Exercice physique + jus de betterave : un bon cocktail pour le cerveau

Dernière mise à jour: juin 2017 | 6203 visites
123m-hers-hersenen-12-6.jpg

news La combinaison entre l’activité physique et le jus de betterave contribuerait à améliorer le fonctionnement du cerveau chez les seniors.

Cette équipe américaine (Wake Forest University) rappelle d’abord que des études antérieures ont montré que la pratique sportive exerçait un effet positif sur la neuroplasticité (la capacité du cerveau à réorganiser les réseaux de neurones), alors que le jus de betterave augmente le flux sanguin vers le cerveau, et donc les apports énergétiques (oxygène et glucose). Ce processus est lié à la haute teneur de la betterave en nitrates alimentaires, que l’organisme convertit en oxyde nitrique, qui provoque une dilatation des vaisseaux et un accroissement du débit sanguin. Néanmoins, les recherches déjà réalisées sur les bénéfices du jus de betterave donnent des résultats contradictoires : certains positifs, d’autres mitigés.

Comme le cerveau d'adultes plus jeunes


Ici, les chercheurs ont réalisé leurs tests sur des seniors sédentaires. Pendant deux mois, à raison de trois séances d’une heure par semaine, ils ont pratiqué de la marche sur tapis roulant à un rythme modéré. Ils avaient été répartis en deux groupes : exercice + jus de betterave (consommé une heure avant l’effort) ou exercice + boisson placebo (neutre). Le cerveau de chaque participant a été observé à plusieurs reprises par résonance magnétique (IRMf) et il s’avère que celui du groupe exercice + jus de betterave présente des améliorations « significatives », en particulier dans le cortex somato-moteur (commande des muscles) et dans le cortex insulaire (contrôle moteur, entre autres). On constate aussi « une tendance » vers un pic plus élevé du MET (équivalent métabolique), ce qui pourrait indiquer une plus grande résistance à l’effort et une meilleure gestion de la dépense énergétique.

Les chercheurs indiquent : « Le groupe exercice + jus de betterave présente des connexions cérébrales qui se rapprochent plus de celles d’adultes plus jeunes, ce qui démontre le potentiel d’amélioration de la neuroplasticité conféré par la combinaison entre l’activité physique et la consommation de jus de betterave ».

Source: The Journals of Gerontology : Series A (https://academic.oup.com/bi)
publié le : 24/06/2017 , mis à jour le 23/06/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: