Nausées de la grossesse : plus de chances d’avoir une fille ?

Dernière mise à jour: avril 2017 | 1 réactions | 785 visites
123m-vr-zw-misselijk-02-17.jpg

conseil Plusieurs études tendent à montrer que les femmes enceintes qui souffrent de nausées matinales et de vomissements sont plus susceptibles de donner naissance à une fille. Qu'en est-il exactement ?

En fait, ce lien n’est effectif que dans les situations de nausées extrêmes (hyperemesis gravidarum). Les nausées matinales communes ne peuvent pas être considérées comme un indicateur.

En cas d’hyperemesis gravidarum, la femme enceinte est presque tout le temps malade et ne peut quasiment rien garder, pas même une gorgée d’eau. Elle perd du poids et risque la déshydratation. La consultation immédiate d'un médecin est impérative. Il s'agit d'une forme rare de nausées matinales, qui touche 0,5 à 2% des femmes enceintes.

L'explication du lien avec le sexe de l'enfant n’est pas très claire.

• Les femmes qui souffrent de nausées extrêmes courent un risque plus élevé de fausse couche. Il est possible que les foetus masculins en soient davantage victimes que les foetus féminins.

• Le vomissement est comparable au jeûne, qui peut influer sur le sexe de l’enfant.

• Une autre explication possible est que les foetus féminins provoquent les nausées, en raison de la concentration de certaines hormones (hormone chorionique gonadotrope) plus élevée chez les femmes enceintes d’une fille.


publié le : 21/04/2017 , mis à jour le 20/04/2017

Réactions à "Nausées de la grossesse : plus de chances d’avoir une fille ?"

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: