Jouer à l'extérieur : les 10 bienfaits pour votre enfant

Dernière mise à jour: avril 2017 | 1737 visites
stand-kinderen-lopen-spelen-11-16.jpg

conseil Beaucoup des plus beaux souvenirs d’enfance sont liés au temps passé à s’amuser dans la rue, au parc, à la plaine de jeux ou dans la nature. Ce mercredi, c'est la journée du jeu en extérieur : l'occasion d'inciter votre enfant à s'aérer avec d'autres jeunes de son âge, et surtout à ne pas rester rivé cet après-midi devant la télé, la console ou l'ordinateur.

Jouer dehors n’a que des effets bénéfiques et ceux-ci sont aussi bien individuels que sociaux. Cela n’a pas qu’une influence sur la santé physique de l’enfant : son bien-être mental en tire également profit. Jouer, et principalement jouer dehors, est fondamental pour le développement de l'enfant. Par le jeu, l’enfant découvre son environnement et sonde sa relation aux autres.

À l’ère du smartphone, de la tablette, du jeu vidéo et de l'ordinateur, dans laquelle baignent nos enfants, le fait de jouer dehors passe trop souvent à l’arrière-plan. Des questions de sécurité interviennent aussi, qui préoccupent les parents, alors que les voisins sont peut-être moins patients que par le passé avec les cris, et parfois les bêtises, des plus jeunes.

Plusieurs chaînes de télévision, dont Nickelodeon, Studio 100 TV, Ketnet et VTMKZOOM, ont créé, en collaboration avec la Communauté flamande de Belgique, le « Buitenspeeldag », la journée du jeu en extérieur. Ce mercredi 19 avril, entre 13 h et 17 h, les écrans de ces chaînes deviendront noirs. Mot d'ordre : tous les enfants dehors !

Les 10 bienfaits

kinderen-spelen-groep-blij-170_560_04.jpg
1° - Le moral

Selon une étude réalisée aux Pays-Bas, le fait de jouer souvent dehors avec d’autres enfants rend 80% des enfants plus joyeux, stimule leur bonne humeur.

2° - Les maladies

Les enfants qui jouent et se dépensent beaucoup à l’extérieur ont plus de chances de grandir en bonne santé et de manière équilibrée. Ils courent relativement moins de risques de fracture et guériront plus rapidement en cas de maladie. L’enfant apprend par lui-même à évaluer le danger et il est dès lors moins susceptible d'être victime d’un (petit) accident. Devenus adultes, les enfants qui bougent suffisamment seront - globalement - moins affectés par l’ostéoporose, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

3° - Le poids

Pour rester en bonne santé et en forme, les enfants doivent bouger au moins une heure par jour de manière intensive. Et en jouant dehors, ils le font pleinement, ce qui contribue à un poids sain et prévient donc le risque de surpoids et d'obésité.

Le système locomoteur

En jouant, les enfants développent leurs aptitudes motrices et à l'extérieur, ils trouvent plus de possibilités d’y arriver. Les enfants exercent leur agilité en courant, escaladant, sautant, glissant, lançant, attrapant… Ils apprennent à se balancer, à ramper, à esquiver, à évaluer les distances…, et tout cela par eux-mêmes, sans qu'il soit nécessaire qu'un adulte intervienne.

5° - Le cerveau

Jouer dehors s'accompagne d'un effet positif sur les capacités de concentration et l’apprentissage, grâce à un meilleur développement cérébral.

6° - La créativité

En jouant à l’extérieur, les enfants apprennent à se montrer créatifs et à développer leur imagination. Ils élaborent des solutions, des règles du jeu et une foule de scénarios originaux.

7° - L'amitié

Les enfants qui jouent dehors s'extraient de l’environnement adulte et nouent plus facilement des amitiés avec d'autres enfants, et ensemble, ils partageront des moments précieux.

8° - La sociabilité

Le jeu contribue à renforcer l'esprit de groupe, la collaboration, même si cela passe parfois par des frictions. Les enfants apprennent à ressentir ce que signifie gagner et perdre, et évaluent la manière dont eux-mêmes et les autres gèrent ces situations. Ainsi, ils développent des aptitudes sociales et émotionnelles comme l’empathie, la flexibilité et l’introspection. Et c’est là que se trouve la base des aptitudes sociales et d’un comportement socialement adéquat.

9° - L'exploration

Jouer dehors, c’est entrer en contact avec un environnement idéal pour rechercher et explorer en impliquent tous ses sens. En jouant à l'extérieur, les enfants explorent le monde, découvrent plus concrètement la notion d'espace, et en apprennent beaucoup sur les perceptions de chacun par rapport à cela. C'est un incitant majeur à essayer, à imaginer, à modifier.

10° - La confiance en soi

Dehors, un enfant entreprend et explore de manière indépendante, librement. Il se forge une expérience, ce qui renforce sa confiance en lui et l'incitera à tenter de nouvelles choses, pas toujours avec succès, mais il apprendra à surmonter ses échecs... et se convaincra qu'il est en mesure d'y arriver.

Source: Hilde Deweer
publié le : 19/04/2017 , mis à jour le 18/04/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
passionSanté.be sur Facebook

pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: