A quoi sert vraiment le bain de bouche ?

Dernière mise à jour: avril 2017 | 3367 visites

dossier Pour beaucoup d'entre nous, le bain de bouche est indissociable d'une bonne hygiène bucco-dentaire. Mais l'efficacité de ces produits est-elle avérée et à quoi servent-ils réellement ? En dix questions, voici comment faire la différence entre ce qui est prouvé et ce qui ne l'est pas.

• Le bain de bouche n’est pas impératif quand les dents sont saines. Pour assurer une bonne hygiène bucco-dentaire, il faut se brosser les dents deux fois par jour, pendant deux ou trois minutes, avec un dentifrice au fluor. Le bain de bouche ne remplace donc certainement pas le brossage quotidien des dents, mais il peut venir en complément.

• Le bain de bouche peut exposer à des effets désagréables : altération du goût, modification de la couleur des dents, perturbation de l’équilibre de la flore bactérienne saine de la bouche, hausse de la pression artérielle... Demandez l'avis de votre dentiste.

Les caries

123m-vr-mondspoelm-blauw-01-17.jpg
Un bain de bouche au fluor renforce l’émail des dents. Néanmoins, dans la plupart des cas, le brossage bi-quotidien avec un dentifrice au fluor suffit largement. Le brossage des dents présente le gros avantage, en plus de l’apport en fluor, d’éliminer le tartre (précurseur de la plaque dentaire) de manière mécanique. En outre, les bains de bouche restent très peu de temps en bouche et le fluor est vite recraché.

Certains produits peuvent toutefois être utiles en complément du brossage pour ceux qui présentent un risque accru de caries :

• enfants ou adultes avec un appareil dentaire fixe
• anomalies du développement de l’émail ou carie naissante
• dents sensibles (avec gencives rétractées)
• prévention des caries de la racine (carie radiculaire)

Exemples de bain de bouche : ACT, Aquafresh Complete Care, Colgate Plax, Elmex Anti-Caries, FluorAid, Listerine Total Care, Meridol Fluorure, Oral-B Pro-Expert, Eau buccale Parodontax, Eau buccale Sensodyne, Vitis Orthodontic, Zendium Classic...

L'érosion des dents

L’érosion dentaire est la dissolution de l’émail causée par l’action des acides provenant des aliments et des boissons ou remontant de l’estomac.

Pour prévenir cette érosion, il est important de ne pas manger ou boire plus de sept fois par jour et se brosser les dents à deux reprises avec un dentifrice au fluor. Il est recommandé de se brosser les dents une demi-heure à une heure après avoir mangé, afin de ne pas renforcer l'action des acides provenant des aliments et des boissons.

Certains bains de bouche offrent une protection complémentaire contre l’érosion dentaire, mais il n’existe guère de preuves scientifiques pour appuyer cette théorie. Le rinçage de la bouche avec de l'eau après le repas est peut-être tout aussi efficace.

Exemples de bain de bouche : Aquafresh Complete Care, Elmex Erosion Protection, FluorAid, Eau buccale Pro-Émail Sensodyne.

Les dents sensibles

De nombreux bains de bouche vantent leurs bienfaits sur la sensibilité dentaire. Il n’existe toutefois pas de preuves scientifiques formelle de cette efficacité.

Exemples de bain de bouche : Desensin Dents Sensibles, Bain de bouche Repair, Elmex Sensitive, Listerine Total Care Sensitive, Listerine Professional Sensitivity Therapy.

La plaque dentaire et la gingivite

123-vr-mondspoelm-tand-01-17.jpg
Il n’existe pas de preuve scientifique attestant de l'efficacité du bain de bouche contre la plaque dentaire et la gingivite, et d’un bénéfice complémentaire au brossage des dents. Le liquide ne restant que brièvement en bouche, les éventuels agents actifs sont vite recrachés, ou alors se dissolvent dans la salive. Et ces produits ne pénètrent pas sous les gencives, à l’endroit où se produit l'inflammation.

Le meilleur moyen de prévenir l’apparition de la plaque dentaire et de la gingivite consiste à se brosser minutieusement les dents, éventuellement en combinaison avec un nettoyage inter-dentaire (cure-dent, fil dentaire, petite brosse à dents).

Un bain de bouche antimicrobien peut être utilisé temporairement en complément ou en remplacement du brossage, lorsque celui-ci est insuffisant ou difficile, et/ou en présence d'une infection. Ce type de produit élimine aussi les bonnes bactéries de la bouche, et il ne doit être employé que durant une période limitée, et toujours sur avis du dentiste.

Chlorhexidine (Baxil, Chlorhexamed, Corsodyl, Curasept Chloorhexidine, Eludril, Halita, GUM Paroes, GUM Gingidex, Oral-B Chloorhexidine, Paradontax, Perio-Aid, Perio-Aid, Periogard Chlorohex, Perio-Plus...)

Ces produits ont une action antimicrobienne, combattent la plaque dentaire, préviennent et traitent la gingivite et les infections buccales.

Hexétidine (Hextril...)

L’hexétidine a une action similaire à la chlorhexidine, mais son impact sur la plaque dentaire et les gingivites est moindre.

Chlorure de cétylpyridinium (Aquafresh Complete Care, Colgate Total, Dettol, Oral-B Antibacterial, Merocet, Rince-bouche Scope, Vitis Gingival...)

L’action antibactérienne a été démontrée, mais ces produits sont moins efficaces que la chlorhexidine.

Dioxyde de chlore (Retardex, 10-Quist...)

L'action antibactérienne et anti-inflammatoire est très faible. Ces produits pourraient présenter une efficacité (limitée) contre la plaque dentaire et la gingivite, mais celle-ci a été insuffisamment démontrée.

Oxygène actif et péroxyde d’hydrogène (07 Active, Amosan Knox, Bluem, Perimed...)

L'action antibactérienne et anti-inflammatoire est limitée. Ces produits sont principalement utilisés comme désinfectant après l’arrachage d’une dent. Ils ne peuvent être utilisés que durant 7 jours au maximum, et uniquement sur avis du dentiste.

Iode et dérivés (comme Bain de bouche Isobetadine, Iodex)

Ces produits peuvent réduire brièvement la quantité de bactéries présentes dans la bouche, mais la preuve d’un éventuel effet sur la plaque dentaire ou la gingivite n’a pas pu être apportée. Ces produits sont principalement utilisés après une intervention dentaire et ils ne doivent être utilisés que durant très peu de temps en raison du risque de sur-ingestion d’iode.

Composés phénoliques (Listerine, Kamillosan, Sedemol, Sulfa-Sedemol...)

Ces produits à base d’huiles essentielles comme l’eucalyptol, le thymol et le menthol, ont bien une action antibactérienne, mais leur effet sur la plaque dentaire est limité. Il se peut qu’ils agissent (modérément) comme anti-inflammatoire. Ils peuvent déclencher une sensation de brûlure, laisser un goût amer en bouche et causer un léger jaunissement des dents.

Extraits de plantes (Aloe Dent, Apeiron, Jasön, Eau buccale Organii, Paradontax, Provida, Viadent Oral Rinse...)

Ces produits à base notamment de camomille, de myrrhe, de sauge, de menthe poivrée, d'échinacée, de clou de girofle, de réglisse ou de sanguinarine, peuvent avoir une action antibactérienne limitée, mais il n’a pu être prouvé qu’ils étaient efficaces contre la plaque dentaire ou la gingivite (sauf s’ils contiennent d’autres éléments, comme la chlorhexidine dans le cas du Parodontax).

Enzymes (Zendium...)

Ces bains de bouche ont une action antibactérienne limitée. Il n’a pu être démontré s’ils étaient efficaces contre la formation de la plaque dentaire ou la gingivite.

La mauvaise haleine

123-p-vr-mond-hand-170-12.jpg
Le bain de bouche peut temporairement masquer une mauvaise haleine (halitose), mais une sensation de fraîcheur ne signifie pas que le problème soit réglé. Le rafraîchissement de la bouche peut dissimuler en partie et temporairement la mauvaise haleine, mais ne résout rien.

La mauvaise haleine est souvent causée par des bactéries à l’arrière de la langue. Vous pouvez éliminer ces bactéries avec la brosse ou un grattoir spécial. Les bains de bouche avec une action antibactérienne, principalement ceux qui contiennent de la chlorhexidine (comme Halita), peuvent éventuellement aider, mais ils ne peuvent être utilisés que durant une courte période (voir plus haut).

En cas de mauvaise haleine, il faut consulter son dentiste (infection dentaire) ou son médecin (symptôme d'un problème de santé).

Exemples de bains de bouche (antimicrobiens) : Aquafresh Complete Care, Halita, Laugeman Fresh and Close, Meridol Halitoses, Lactona Clear Breath, Odol spray buccal.

Les dents blanches

Certains bains de bouche rendraient les dents plus blanches et/ou préviendraient leur jaunissement. Cette action n’a jamais pu être démontrée. Dans le meilleur des cas, le bain de bouche pourrait éliminer les taches causées par les aliments et les boissons (vin rouge, café...), mais il ne rendra pas vos dents plus blanches.

Exemples de bains de bouche : Beyond Whitening, Colgate Plax Whitening, Eau buccale Colgate Max White One, Listerine Advanced White, Vitis Whitening, Yotuel Whitening.

La bouche sèche

123m-mondspoelen-blau-01-17.jpg
La sécheresse buccale peut avoir des causes très diverses, comme une hydratation insuffisante, la prise de certains médicaments, une maladie, une consommation excessive d'alcool, un traitement médical...

Il est encore plus important de bien se brosser les dents, car une bouche sèche augmente le risque de caries. Un bain de bouche peut éventuellement offrir une protection supplémentaire, mais il ne doit pas contenir d’alcool ou de menthol, car cela assèche encore davantage la bouche.

Le substitut salivaire ou l'humidificateur buccal doivent être utilisés de préférence avant d’aller dormir, avant les repas, lorsqu'il faut parler longuement…

Demandez conseil à votre dentiste ou à votre médecin.

Exemples de produits : Biotène bain de bouche, Biotène OralBalance, BioXtra, Dentaid Xeros, Evodry, Glandosane, Xialine.

Les MST (maladies sexuellement transmissibles)

Selon une étude parue dans la revue Sexually Transmitted Infections, se gargariser pendant une minute avec un bain de bouche (ici, ce sont Listerine Cool Mint et Listerine Total Care, contenant tous deux 21,6% d’alcool, qui ont été testés) pourrait ralentir le développement de Neisseria gonnorhoeae, la bactérie qui provoque la gonorrhée. Il n’a en revanche pas été étudié si cela diminuait pour autant le risque de contracter l'infection. En outre, seul un nombre limité d’hommes homosexuels ont été testés.

On ne peut donc pas, sur base de cette seule étude, affirmer que l’eau buccale (dans ce cas la Listerine) peut prévenir la gonorrhée.

L'alcool

123m-man-mondspoelm-groen-01-17.jpg
De nombreux bains de bouche contiennent de l’alcool, avec une fonction antibactérienne et d’exhausteur de goût.

La teneur en alcool peut dépasser les 20%, ce qui est plus élevé que de nombreuses boissons, et cela peut provoquer une irritation des muqueuses et une sécheresse buccale.

Il est préférable d'utiliser un bain de bouche sans alcool, et ceci est fortement recommandé aux :

• enfants et adolescents
• femmes enceintes
• anciens alcooliques
• patients souffrant d’une inflammation des muqueuses buccales (mucosite), notamment suite à une chimiothérapie ou à une radiothérapie
• personnes affectées par une bouche sèche

Demandez conseil à votre pharmacien et/ou lisez attentivement la notice.

Le cancer de la bouche

Certaines études suggèrent que les bains de bouche qui contiennent de l’alcool augmentent le risque de contracter un cancer de la bouche. Mais ces recherches présentent de nombreux problèmes méthodologiques, et cette association n’a certainement pas été démontrée de manière convaincante. Si lien il devait y avoir, le risque est en tout cas infime.

Les conseils

123m-man-mondspoelm-taand-01-17.jpg
• Suivez toujours la notice d’utilisation et/ou les instructions de votre dentiste.

• Certains bains de bouche, comme les produits qui contiennent de la chlorhexidine, ne peuvent être utilisés que durant une durée limitée (généralement 1 à 2 semaines).

• Utilisez le bain de bouche une ou deux fois par jour. Gardez-le en bouche au minimum 30 secondes à 1 minute, et faites-le bien circuler dans toute la bouche. Crachez le produit après utilisation (attention à ne rien avaler).

• Utilisez le bain de bouche après vous être brossé les dents.

• Ne buvez pas, ne mangez pas et ne fumez pas dans la demi-heure qui suit l’utilisation du bain de bouche, car cela diminue son efficacité.


publié le : 06/04/2017 , mis à jour le 05/04/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: