E-cigarette - tabac : une différence considérable

Dernière mise à jour: avril 2017 | 9232 visites
123-e-sigaret-rook-6-13.jpg

news L’usage de la cigarette électronique par les (anciens) fumeurs présente un bénéfice énorme en termes d’inhalation de substances toxiques.

C’est ce que constate cette équipe anglaise (University College London et King’s College London) après avoir analysé des prélèvements de salive et d’urine sur des volontaires britanniques, afin d’évaluer la présence de nicotine, ainsi que de nitrosamines (cancérigènes) et de composés organiques volatils (COV : cancérigènes aussi) produits par le tabac. Les participants étaient répartis en trois groupes de même importance :

• fumeurs actuels de cigarettes classiques uniquement
• ex-fumeurs de cigarettes classiques et usagers actuels d’e-cigarette (avec nicotine) uniquement et depuis au moins six mois
• utilisateurs de la cigarette électronique, mais qui continuent à fumer des cigarettes classiques

Les résultats sont éloquents. D’abord, on ne constate pas de différence « claire » entre les groupes en qui concerne le taux de nicotine. Par contre, pour les nitrosamines et les COV, la différence est qualifiée de « considérable », et au bénéfice des anciens fumeurs utilisateurs de la seule e-cigarette. Ceux qui mélangent les deux types de cigarette ne tirent pas du tout le même avantage, puisqu’ils présentent des taux élevés de substances toxiques, en sachant que les auteurs ne fixent pas de limite « autorisée » : y a-t-il une différence d’effet entre une cigarette classique par jour, quelques-unes, beaucoup… ? On ne sait pas.

En fait, poursuivent-ils, l’usage exclusif de la cigarette électronique représente une alternative positive pour un fumeur, mais pour que cela donne son plein effet, il doit abandonner définitivement la cigarette classique. Les mêmes effets et le même raisonnement valent pour les substituts nicotiniques (patch, par exemple).

Voir aussi l'article : E-cigarette : c’est plutôt le feu vert pour les fumeurs

zie ook artikel : E-cigarette : bien mieux pour le cœur que le tabac

Source: Annals of Internal Medicine (http://annals.org)
publié le : 18/04/2017 , mis à jour le 17/04/2017

Réagissez

Masquer mes données personnelles :
votre nom et votre adresse e-mail n'apparaîtront pas avec votre réaction
Prévenez-moi en cas de réaction à mon message :
vous serez prévenu lorsque quelqu'un réagira à votre message.
signes restants.
pub
x

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter: